Ecoutez Radio Sputnik
    Un Su-30SM

    Les projets d'achat par la Défense russe de chasseurs Su-30SM dévoilés

    © Sputnik . Georgiy Zimarev
    Russie
    URL courte
    1320

    Le ministère russe de la Défense pourrait acquérir à la fin de l'année 36 chasseurs polyvalents Sukhoi Su-30SM pour les troupes aérospatiales et l'aéronautique navale de Russie, a annoncé le journal Vedomosti, précisant que de tels appareils ont été exportés en Algérie, au Kazakhstan et en Malaisie.

    Dans le cadre d'un contrat échelonné sur trois ans, quelque 36 chasseurs polyvalents Sukhoi Su-30SM pourraient être achetés cette année par le ministère russe de la Défense pour les troupes aérospatiales et l'aviation embarquée du pays, selon le journal Vedomosti qui se réfère à ses propres sources.

    Le montant du contrat s'élèverait à environ 70 milliards de roubles (presque un milliard d'euros).

    «88 avions ont été commandés pour les troupes aérospatiales et 28 autres pour l'aviation embarquée. Leurs livraisons dans le cadre des contrats existants doivent prendre fin en 2018. Outre en Inde, ces appareils ont été exportés en Malaisie, en Algérie, au Kazakhstan et pourraient également l'être au Myanmar et en Biélorussie», fait remarquer le journal.

    Le journal rappelle que le ministère de la Défense avait signé dès 2012 un contrat pour 116 Su-30SM mis au point sur la base du chasseur Su-30MKI élaboré pour l'Inde.

    Plus tôt dans la semaine, le président du Consortium aéronautique unifié (OAK), Iouri Slioussar, a déclaré dans une interview à Vedomosti qu'un nouveau contrat pourrait être signé avec le ministère de la Défense sur les chasseurs Su-30SM.

    «Nous prévoyons de conclure cette année un autre contrat qui assurera le fonctionnement de l'IAZ [Usine aéronautique d'Irkoutsk, ndlr] au cours des prochaines années grâce à la fabrication de 12 à 14 appareils par an», a-t-il souligné.

    L'avion à cockpit biplace Su-30SM a été mis au point par les bureaux d'études Sukhoi et est fabriqué dans l'usine aéronautique d'Irkoutsk, en Sibérie orientale. Il est super-manœuvrable et dispose d'un radar à antenne active, de systèmes de commande du vecteur poussée et d'un plan canard. L'avion peut être équipé d'armements modernes de haute précision, notamment de missiles air-air et air-surface.

    Lire aussi:

    Le chasseur Su-30SM, le secret du succès
    Ce que l'on sait de la possible modernisation des avions militaires russes
    Russie: l'armée s'équipera de 14 chasseurs Su-30SM en 2018
    Tags:
    aviation embarquée, chasseur, achat, Su-30SM, ministère russe de la Défense, Vedomosti, Sukhoi, Sibérie orientale, Myanmar, Inde, Biélorussie, Malaisie, Kazakhstan, Algérie, Irkoutsk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik