Ecoutez Radio Sputnik
    Moody's

    Moody’s évalue le véritable effet des sanctions US contre la Russie

    © AFP 2018 Emmanuel Dunand
    Russie
    URL courte
    6301

    L’influence des nouvelles sanctions américaines contre la Russie sera limitée, estime l’agence Moody’s. Selon les experts, le gouvernement russe dépend de manière non significative du financement extérieur.

    Les nouvelles sanctions américaines auront un effet limité sur le financement du gouvernement et l'économie, informe l'agence de notation financière Moody's dans un rapport mis à la disposition de Sputnik.

    «Ces dernières années, les échanges entre la Russie et les États-Unis se sont considérablement réduits et la dépendance du gouvernement russe au financement banquier extérieur est minimale. Par suite, il est très probable que l'influence des sanctions récentes sur le financement du gouvernement russe et l'économie russe soit relativement limitée si elles ne provoquent pas l'affaiblissement de la confiance des investisseurs», peut-on lire dans ce document.

    Par ailleurs, l'agence a évalué la menace que ces sanctions présentent pour les banques publiques. Selon lui, ces mesures restrictives ne sont pas susceptibles de provoquer une crise banquière mais empêcheront les institutions financières d'octroyer des crédits.

    En ce qui concerne le secteur des hydrocarbures, Moody's indique que les répercussions du retrait des États-Unis des projets russes sont atténuées par le fait que les ressources non conventionnelles représentent une part mineure de la production russe.

    Les nouvelles mesures restrictives américaines liées à l'implication présumée de la Russie dans l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia ont pris effet ce lundi.

    Washington avait annoncé début août l'imposition de nouvelles sanctions contre Moscou en raison de l'utilisation présumée par la Russie d'armes chimiques dans la ville britannique de Salisbury. Le ministère russe des Affaires étrangères avait qualifié les projets de la Maison-Blanche d'introduire de nouvelles sanctions de «collusion entre les États-Unis et le Royaume-Uni» et a promis une réponse de la part de Moscou.

    Lire aussi:

    Les nouvelles sanctions US contre Moscou entrent en vigueur
    Moscou apprécie le refus d’Ankara de se joindre aux sanctions antirusses
    Améliorer le comportement de Moscou: Zakharova s’interroge sur le but des sanctions US
    Tags:
    banques, sanctions, Moody's, Sergueï Skripal, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik