Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Lavrov s’exprime sur le discours «pro-russe» de Macron

    © Sputnik . Alexei Vitvitsky
    Russie
    URL courte
    641316

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov s’est prononcé sur le discours dans lequel Emmanuel Macron avait critiqué la posture des États-Unis et prôné une collaboration de l'Union Européenne avec la Russie et la Turquie.

    Le Président français avait déclaré ce lundi qu'il fallait «arrimer» la Russie et la Turquie à l'Union européenne et établir avec ces deux pays un partenariat stratégique, tout en ajoutant que l’Europe ne pouvait plus «remettre sa sécurité aux seuls États-Unis». La diplomatie russe a commenté ses propos.

    «Honnêtement, je ne peux pas m’imaginer que le Président français Macron, lorsqu’il a prononcé ses vœux aux diplomates français travaillant à l'étranger, se basait sur autre chose que ses propres croyances en matière de politique étrangère. Je suis certain que cela n’a pas été décidé à la va-vite, mais mûri pendant une longue période», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères à la télévision russe.

    Cette réponse de M. Lavrov intervient suite à la question ironique d’un journaliste, l’interrogeant si le discours de M. Macron n’avait pas été rédigé par le ministère russe des Affaires étrangères.

    «L'image des États-Unis sur la scène internationale incite bien sûr tout le monde à réfléchir. Personne ne veut être en désaccord avec les États-Unis, mais au contraire avoir des relations normales, constructives et saines. Mais dans le même temps, tout pays qui se respecte un peu ne peut pas tolérer que l’on lui dicte quoi faire», a poursuivi M. Lavrov.

    Lors de son discours à la conférence annuelle des ambassadeurs et des ambassadrices ce lundi 27 août, le Président français a appelé à construire un partenariat stratégique entre l’Union européenne, la Russie et la Turquie.

    Il a également évoqué l’importance d'une remise en cause de la dépendance de l’Europe envers les États-Unis.

     

    Lire aussi:

    «Il faut les arrimer à l’Europe»: Macron sur les relations de l’UE avec Moscou et Ankara
    Macron appelle les Européens à ne plus dépendre des Américains pour leur sécurité
    Ancien ministre turc: «L’adhésion à l’UE n’est pas une panacée» pour Ankara
    Tags:
    Emmanuel Macron, Sergueï Lavrov, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik