Ecoutez Radio Sputnik
    Tu-214ON

    Moscou prépare son nouvel avion pour les vols d’observation au-dessus des États-Unis

    © Sputnik . Maksim Blinov
    Russie
    URL courte
    3201

    Développé pour mener des vols d’observation dans le cadre du traité Ciel ouvert, l’avion russe Tu-214ON est presque prêt à survoler les États-Unis et les autres pays participants à cet accord international.

    La Russie se prépare à mettre en service son nouvel avion chargés des vols d'observation, le Tu-214ON, qui survolera les États-Unis et les autres pays participants au traité Ciel ouvert, annonce la chaîne de télévision Zvezda.

    En septembre, l'inspection de l'appareil et de ses équipements sera terminée, selon le ministère russe de la Défense. La première étape de l'inspection a été effectuée en mai par des spécialistes de 20 pays participants à cet accord.

    Le Tu-214ON renforcera les capacités russes de mener des vols d'observation. La Russie est le seul pays des 34 États participants au traité à utiliser des caméras aériennes numériques lors de ses vols d'observation. De plus, cet avion est le premier appareil doté de tous les équipements numériques autorisés dans le cadre du traité Ciel ouvert.

    Selon le chef du Centre national russe pour la réduction de la menace nucléaire Sergueï Ryjkov, le Tu-214ON pourra être utilisé non seulement dans l'intérêt des structures militaires, mais aussi à des fins civiles. Par exemple, pour prévenir les catastrophes naturelles et technologiques ou pour surveiller les accidents et la situation écologique.

    Signé le 24 mars 1992 à Helsinki, le traité Ciel ouvert est appliqué depuis le 1er janvier 2002. Le document vise à accroître la transparence et la confiance entre les États signataires dans le domaine des activités militaires et du contrôle des armements. Il instaure un régime de libre survol des territoires des 34 pays qui y prennent part. La Russie y a adhéré le 26 mai 2001.

    À la fin de l'année 2017, les États-Unis ont interdit aux inspecteurs russes de survoler Hawaï et l'Alaska dans le cadre du traité. Moscou a en réponse abrogé plusieurs accords russo-américains facilitant l'organisation des vols dans le cadre de l'accord Ciel ouvert.

    Lire aussi:

    Traité «Ciel fermé»? Les USA mettent des bâtons dans les roues du nouvel avion russe
    Traité Ciel ouvert: Moscou réagit aux restrictions imposées par les États-Unis
    Ciel ouvert: pourquoi les USA piétinent encore un accord crucial avec la Russie
    Tags:
    inspections, vol d'inspection, avion, Traité Ciel ouvert, Tu-214, ministère russe de la Défense, Moscou, Helsinki, Hawaï, Alaska, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik