Ecoutez Radio Sputnik
    Global warming

    Le scénario d’une «apocalypse climatique» décrit pour la Russie

    © Photo. Pixabay
    Russie
    URL courte
    91314

    Le sujet du réchauffement climatique n’est pas nouveau, mais quelles seront les conséquences exactes touchant chaque région? Le ministère russe des Ressources naturelles et de l'Environnement a écrit le scénario de «l'apocalypse climatique» pour la Russie, en décrivant en détails ce qui sera touché et ce qui sera en première ligne.

    Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement de la Fédération de Russie a préparé un rapport prédisant les changements climatiques qui seront provoqués par les émissions anthropiques de gaz. Il y est question de l'augmentation des catastrophes naturelles, des épidémies et des mauvaises récoltes sur le territoire russe. Selon les conclusions du ministère, les infrastructures sont également menacées par le réchauffement climatique. Ce rapport a été étudié par le journal Kommersant.

    Le document indique que le climat en Russie change plus vite que dans d'autres endroits de la planète et que les températures annuelles moyennes ont augmenté de 0,45 degrés Celsius chaque décennie entre les années 1976 et 2016. Selon le ministère, la cause réside dans les émissions industrielles mondiales, dont les quantités élevées sont provoquées par la croissance économique et l'augmentation de la population.

    La liste des conséquences du réchauffement climatique se compose de plusieurs chapitres, dont «la santé de la population», «les ressources en eau», «la culture des plantes», «les écosystèmes naturels», «le froid perpétuel», «les systèmes techniques» et d'autres. Les régions les plus vulnérables ainsi que les dommages attendus y sont également indiqués.

    Selon le rapport, dans les régions du centre et du sud de la Russie, les personnes âgées décéderont plus rapidement en raison de la chaleur. Les incendies de forêt et la combustion des tourbières entraîneront une augmentation du niveau de pollution de l'air, qui combinée aux températures élevées provoquera des maladies respiratoires (asthme, pneumonie, tuberculose). En outre, les Russes seront plus susceptibles de souffrir de maladies intestinales aiguës, de parasites, d'infections dangereuses (anthrax, encéphalite à tiques, paludisme).

    Une réduction du ruissellement annuel dans les fleuves plats de la partie européenne de la Russie et du sud de la Sibérie est annoncée, ce qui réduira la disponibilité en eau pour la population. Les sécheresses deviendront plus fréquentes, et ce à plus grande échelle, ce qui portera un coup à la production agricole. En général, une réduction importante des ressources forestières est attendue en raison de l'augmentation des incendies et de la croissance de la zone touchée.

    Bien que le rapport indique de possibles mesures pour prévenir les effets du changement climatique, le problème ne peut être résolu sans une transition mondiale vers les sources d'énergie renouvelables.

    Lire aussi:

    Le FMI dresse la liste des pays qui bénéficieraient du réchauffement climatique
    Pourquoi le temps était si mauvais cette semaine dans le monde entier
    Le pays qui fera les frais du réchauffement climatique révélé par des chercheurs
    Tags:
    récolte, environnement, émissions, réchauffement climatique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik