Russie
URL courte
10912
S'abonner

Des manifestations non autorisées contre la hausse de l'âge de la retraite en Russie se sont soldées par de nombreuses arrestations à Saint-Pétersbourg. À Moscou, une personne a été interpellée.

Une centaine de personnes ont été interpellées dimanche à Saint-Pétersbourg lors d'une manifestation non autorisée contre la réforme des retraites, a annoncé le chef du département du maintien de l'ordre public du ministère russe de l'Intérieur Youri Valiaïev.

«Près de 100 personnes ont été arrêtées à Saint-Pétersbourg et quelques autres à Moscou pour violations de la loi», a déclaré l'officiel intervenant devant la Commission électorale centrale.

Dans le même temps, le service de presse de la police moscovite a fait état d'une seule interpellation dans la capitale. Selon la police, il s'agit d'un homme ayant «vigoureusement résisté à un policier».

Le projet de réforme des retraites, approuvé par le parlement en première lecture, prévoyait initialement la hausse de l'âge de la retraite de 60 à 65 ans pour les hommes et de 55 à 63 ans pour les femmes. Par la suite, le Président Poutine a proposé de relever l'âge de la retraite pour les femmes à 60 ans.

La deuxième lecture du projet de loi doit avoir lieu dans le courant de l'automne. Si approuvée, la réforme devrait commencer à être appliquée à partir du 1er janvier 2019.

Lire aussi:

La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: l'UE fait face «à sa plus grande mise à l'épreuve» de son histoire, selon Merkel
Tags:
police, manifestation, interpellation, protestations, réforme des retraites, ministère russe de l'Intérieur, Youri Valiaïev, Vladimir Poutine, Russie, Moscou, Saint-Pétersbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook