Ecoutez Radio Sputnik
    Une caméra

    Ruptly fournit désormais un accès illimité à 80.000 vidéos

    © Sputnik . Alexander Vilf
    Russie
    URL courte
    1270

    Des milliers de vidéos sont désormais disponibles aux éditeurs digitaux pour un prix symbolique sur la plateforme Ruptly. L’abonnement permet entre autres de télécharger des vidéos panoramiques, une nouveauté introduite par l’agence.

    L'agence de vidéos russe Ruptly vient de donner à ses abonnés l'accès illimité à des milliers de vidéos dans le cadre de la démocratisation de l'industrie. Cette mesure a été annoncée ce jeudi dans un communiqué du média.

    L'agence propose désormais à des éditeurs digitaux l'abonnement le moins cher du marché permettant d'accéder à environ 80.000 vidéos.

    «En rendant notre contenu plus accessible, nous avons créé un modèle d'abonnement inédit et de rupture. […] Nous espérons que cela inspirera des éditeurs de talent à renforcer leur production, expérimenter avec de nouveaux formats vidéo et, bien sûr, augmenter leur audience», a commenté Dinara Toktosunova, présidente exécutive de l'agence.

    Récemment, Ruptly a lancé un service de vidéos à 360 degrés également disponibles pour tous les abonnés.

    «Des vidéos panoramiques peuvent désormais être téléchargées, ce qui va permettre à des dizaines de médias d'avoir accès à ce format pour la première fois», a ajouté Mme Toktosunova.

    Depuis sa création il y a cinq ans, Ruptly promeut l'introduction de nouvelles technologies dans l'industrie vidéo, dont l'utilisation de drones dans les zones de conflits. L'agence publie une quarantaine de récits vidéo et diffuse en direct environ cinq évènements par jour. En 2017, l'agence a été reconnue meilleur site d'actualités B2B par The Drum Online Media Awards. Un an plus tard Ruptly a reçu le titre de meilleure équipe commerciale de l'année.

    Lire aussi:

    Avez-vous déjà vu une voiture retro aussi parfaite?
    Coucou, gaillard!
    On a retrouvé la fille de Spider-Man !
    Tags:
    vidéo, Ruptly, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik