Russie
URL courte
1180
S'abonner

Le joueur du FC Zénith Saint-Pétersbourg Alexandr Kokorin et son collègue Pavel Mamaev (FC Krasnodar) ont été placés jeudi en détention provisoire pour hooliganisme sur décision d'un tribunal moscovite.

Un tribunal de Moscou a ordonné de placer en détention provisoire pour deux mois l'attaquant du FC Zénith et ex-international russe Alexandr Kokorin et son collègue Pavel Mamaev (FC Krasnodar) qui avaient agressé trois personnes lundi en compagnie de leurs amis.

Les deux footballeurs se sont notamment attaqués à un haut fonctionnaire du ministère russe du Commerce dans un café du centre-ville de la capitale russe. Les images de vidéosurveillance montrent Kokorin et Mamaev, accompagnés de nombreux amis, s'en prendre à Denis Pak, qui aurait demandé au groupe de jeunes de faire moins de bruit, ainsi qu'à son ami.

Quelques minutes avant, les deux joueurs et leur entourage avaient passé à tabac le chauffeur d'une présentatrice de télévision.

Après les incidents de lundi, le FC Krasnodar a annoncé son intention de «rompre le contrat» de son milieu, alors que le Zénith s'est déclaré «dégoûté» par son attaquant. La Première ligue russe a pour sa part réclamé une suspension à vie, sur le territoire russe, pour les deux ex-internationaux.

Kokorine et Mamaev avaient déjà été suspendus par la fédération nationale en juillet 2016 suite à la diffusion d'une vidéo les montrant en train de festoyer dans une boîte de nuit monégasque après l'élimination de la Russie lors du premier tour de l'Euro 2016.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Tags:
FC Zenit Saint-Pétersbourg, hooliganisme, tribunal, violences, football, Euro 2016, FC Krasnodar, Pavel Mamaev, Alexandre Kokorine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik