Ecoutez Radio Sputnik
    Modèle grandeur nature de la navette russe Federatsia

    Quelles évolutions pour le dispositif de sauvetage du nouveau vaisseau spatial russe?

    © Sputnik . Ilya Bogachev
    Russie
    URL courte
    2191

    Le système d’évacuation d’urgence du vaisseau spatial russe de nouvelle génération Federatsia développé sur les mêmes principes que ceux du vaisseau Soyouz, sera cependant plus puissant afin de pouvoir séparer ce vaisseau lourd du lanceur et de l’éloigner à une distance de sécurité suffisante, selon une source de Sputnik dans l’industrie spatiale.

    La tour de sauvetage du vaisseau spatiale russe de nouvelle génération Federatsia sera similaire à celle du vaisseau Soyouz, a annoncé à Sputnik une source au sein de l'industrie spatiale, ajoutant qu'elle aura toutefois une plus grande puissance. Ce surplus de puissance tient à la nécessité de «détacher» ce dispositif lourd du lanceur en cas de situation d'urgence et de le mettre hors de danger.

    Cette tour destinée à sauver l'équipage lors d'une situation d'urgence est dotée de son propre moteur et est installée au-dessus de la coiffe qui protège le vaisseau spatial contre les masses d'air pendant le vol dans l'atmosphère.

    «La tour de sauvetage pour le vaisseau Federatsia est développée par le bureau d'étude en constructions mécaniques Iskra qui construit en série le dispositif pour les vaisseaux Soyouz. Son principe ne changera en rien de celui du dispositif installé sur les vaisseaux Soyouz et qui a fait ses preuves. Mais étant donné que la masse du Federatsia sera deux ou trois fois plus grande (en fonction de sa destination) la longueur de la tour sera augmentée et, au lieu de quatre actuellement, elle aura 8 cônes de moteur. En outre, les moteurs utiliseront un carburant solide plus concentré afin d'augmenter la puissance», a développé l'interlocuteur de Sputnik.

    Il a ajouté que les travaux sont au stade de pré-projet et que le système sera analogique, sans utilisation d'équipements informatiques.

    Le lanceur Soyouz-FG avec le vaisseau habité Soyouz MS-10 qui a décollé le 11 octobre du cosmodrome de Baïkonour avec le Russe Alexeï Ovtchinine et l'Américain Nick Hague à son bord a connu une panne deux minutes après son départ. Le système d'évacuation de l'équipage s'est correctement déclenché et la capsule du Soyouz MS-10 s'est posée non loin de la ville kazakhe de Jezkazgan.

    La commission d'enquête a entamé ses travaux à Baïkonour.

    Il s'agit du premier accident impliquant un lanceur Soyouz-FG en 35 ans.

    Le vaisseau spatial russe moderne Federatsia, conçu par l'entreprise RKK Energia, sera destiné au transport de personnes et de charges, en orbite et sur la Lune. Son équipage comprendra quatre cosmonautes. Le vaisseau sera capable de se maintenir en vol autonome pendant 30 jours et, amarré à l'ISS, il peut être utilisé pendant un an.

    Le premier lancement du vaisseau spatial russe Federatsia par la fusée Soyouz-5 depuis le cosmodrome de Baïkonour est prévu pour 2022.

    Lire aussi:

    Le Soyouz, c'est Uber mais dans l’espace d’ici 2019!
    Un vrai «miracle»: la presse s'émerveille devant le sauvetage des cosmonautes de Soyouz
    Accident du Soyouz: les premières versions de Roscosmos
    Tags:
    vaisseau spatial, situation d'urgence, dispositif de sauvetage, Federatsia (navette spatiale), Soyouz-5, RKK Energuia
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik