Russie
URL courte
Explosion en Crimée (15)
8034
S'abonner

La première expertise des corps des victimes de la tuerie de masse qui s’est produite ce mercredi dans un lycée polytechnique de la ville criméenne de Kertch a démontré qu'elles avaient été tuées par une arme à feu, a annoncé le Comité d'enquête de Russie.

Le premier examen des dépouilles des victimes du meurtre de masse qui s'est produit à Kertch a démontré qu’elles avaient trouvé la mort par balles, a déclaré Sevtlana Petrenko, porte-parole du Comité d’enquête de Russie.

«Les enquêteurs et criminologues ont déjà entamé l’examen des lieux de l’attaque. Le premier examen des corps montre qu’ils ont trouvé la mort par arme à feu», a-t-elle indiqué.

Selon les données du Comité antiterroriste de Russie (NAK), un engin explosif non identifié a détonné ce mercredi dans un lycée polytechnique de la ville de Kertch en Crimée. D’après les dernières informations, 18 personnes ont été tuées et 37 blessées. D’après le chef de la République de Crimée, l’attaque a été menée par un étudiant en 4e année qui a ensuite mis fin à ses jours. D'abord considérée comme un attentat, l'attaque a ensuite été requalifiée en meurtre de masse.

Dossier:
Explosion en Crimée (15)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Il piège sa maison avec des grenades, des cambrioleurs le font condamner
Une ancienne ministre de Jacques Chirac placée en garde à vue
Tags:
attentat, explosion, Comité national antiterroriste russe (NAK), Comité d'enquête de Russie, Kertch, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook