Russie
URL courte
0 118
S'abonner

En couvrant la tragédie de Kertch, qui a emporté la vie d’au moins 21 personnes, la chaîne de télévision internationale Al Jazeera a voulu révéler le nom de l’auteur de cette attaque meurtrière. Cependant en s’embrouillant dans les informations, ils ont confondu le nom du tueur avec celui… du chef de la République de Crimée

Une erreur est survenue lors de la couverture de la tragédie de Kertch par la chaîne de télévision internationale Al Jazeera. En évoquant le nom de l'auteur de l'attaque dans un lycée polytechnique, le média a nommé… Sergueï Aksionov, chef de la République de Crimée.

​«Le suspect de l'attaque dans un lycée en Crimée est Sergueï Aksionov, étudiant de 18 ans», pouvait-on lire sur l'écran.

Une explosion a eu lieu en fin de matinée mercredi dans un lycée polytechnique de Kertch, une ville portuaire de la péninsule de Crimée.

Au moins 21 personnes, dont une majorité d'adolescents, ont été tuées et plus de 60 blessées dans l'explosion d'un «engin non identifié» dans un lycée polytechnique de Crimée, ont annoncé les autorités locales.

Après avoir commis une attaque dans un lycée à Kertch, en Crimée, ce mercredi, son auteur présumé a mis fin à ses jours, a annoncé le chef de la République de Crimée, Sergueï Aksionov. Selon lui, il s'agissait de Vladislav Rosliakov, un étudiant de 22 ans.

Lire aussi:

Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Les plus vieux réacteurs nucléaires français prolongés au-delà de 40 ans
Tags:
erreurs, médias, morts, victimes, blessés, explosion, attaque, Al-Jazeera, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook