Ecoutez Radio Sputnik
    A l'entrée du lycée polytechnique de Kertch, lieu de la tuerie

    La tuerie au lycée de Kertch a été préparée pendant deux ans, selon la police

    © Sputnik . Catherine Keizo
    Russie
    URL courte
    Explosion en Crimée (15)
    8231

    Le jeune qui a commis un massacre au lycée polytechnique de Kertch, en Crimée, avant de se donner la mort n'avait pas de complice, il avait planifié cette attaque depuis janvier 2017, a fait savoir la police à Sputnik.

    Vladislav Rosliakov, le jeune homme qui a provoqué une tuerie et fait exploser une bombe dans un lycée de Kertch, en Crimée, avant de mettre fin à ses jours, a agi seul et mûrissait son projet meurtrier depuis janvier 2017, a annoncé à Sputnik une source au sein de la police.

    «C'est vrai qu'il était seul, qu'il s'est préparé seul. Il n'y a plus de tireurs non arrêtés […] Il avait prévu de le faire depuis janvier 2017», a-t-elle affirmé.

    Selon un dernier bilan, le drame a fait 21 morts, majoritairement des élèves mineurs et majeurs, ainsi que plusieurs employés de l'établissement. On dénombre également 67 blessés, dont certains sont toujours dans un état critique.

    Le mercredi 17 octobre, un élève de quatrième année d'un lycée technique de Kertch a déclenché une fusillade et fait exploser une bombe dans l'établissement qu'il fréquentait. Après avoir perpétré l'attaque, l'assassin a mis fin à ses jours. Le Comité d'enquête a qualifié ce crime de tuerie de masse.

    Dossier:
    Explosion en Crimée (15)

    Lire aussi:

    Des témoins révèlent qui aurait été la cible prioritaire du tireur de Kertch
    Le tireur de Kertch aurait-il volé de l'argent pour acheter l'arme du crime?
    Les premières images du lycée de Kertch après l’attaque du tireur (vidéo)
    Tags:
    tuerie, lycée, bombe artisanale, Comité d'enquête de Russie, Sputnik, Kertch, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik