Russie
URL courte
25796
S'abonner

L’annonce du vice-ministre russe de la Défense disant que lors de l’une des nombreuses attaques de drones contre la base aérienne russe de Hmeimim, ces appareils étaient téléguidés depuis un avion de patrouille US, a provoqué une réaction de la part du Kremlin. Selon Dmitri Peskov, cette déclaration représente une information «alarmante».

Le Kremlin qualifie d'«alarmantes» les informations selon lesquelles le téléguidage des drones lors d'une attaque contre la base russe de Hmeimim avait été effectué depuis un avion de patrouille américain, a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

«Sans aucun doute ce sont des informations très alarmantes, personne dans ce cas ne devrait avoir le moindre doute que des conclusions appropriées et une analyse appropriée seront effectuées par nos militaires», a annoncé Dmitri Peskov.

«En fait, elle [l'analyse, ndlr.] avait déjà été faite avant cette déclaration», a indiqué le porte-parole, ajoutant que «seule l'armée peut présenter tous les détails sur cette affaire».

Le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, lors du 8e Forum de Xiangshan pour la sécurité qui se tient à Pékin du 24 au 26 octobre, a annoncé que le téléguidage des drones lors d'une attaque contre la base russe de Hmeimim avait été effectué depuis un Boeing P-8 Poseidon américain

Sans préciser la date de cette frappe, il a indiqué qu'il s'agissait d'une attaque massive impliquant 13 drones. Selon lui, ces appareils étaient dirigés par «une équipe unifiée lorsqu'un avion de reconnaissance américain Poseidon-8 patrouillait en Méditerranée pendant huit heures». Il a précisé que les drones pouvaient fonctionner tant en mode autonome qu'en manuel.

En août, les militaires russes ont abattu 45 drones lancés depuis Idlib pour attaquer la base aérienne de Hmeimim, selon la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova. Elle a alors constaté que les attaques de drones contre la base aérienne russe étaient devenues régulières.

Lire aussi:

Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo
Une cité terroriste souterraine dotée de salles de bain et d’Internet découverte près d’Alep - vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
Tags:
drone, aérodrome de Hmeimim, Kremlin, Alexandre Fomine, Dmitri Peskov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook