Ecoutez Radio Sputnik
    Amiral Kouznetsov

    La Russie pourrait se doter d’un porte-avions encore plus grand que l’Amiral Kouznetsov

    © Sputnik . Ministère russe de la Défense
    Russie
    URL courte
    29686

    La marine russe, ne possédant pour le moment qu’un seul porte-avions, l’Amiral Kouznetsov, construit à l’époque soviétique et subissant actuellement des travaux de rénovation, pourrait bientôt se doter d’un nouveau bâtiment de guerre qui dépasserait les caractéristiques du navire.

    Le Consortium unifié de construction navale (OSK) russe examine actuellement la possibilité de construire des porte-avions de nouvelle génération, dont le déplacement d'eau est supérieur à celui du porte-avions russe Amiral Kouznetsov, a déclaré le président du groupe Alexeï Rakhmanov dans une interview à RBK.

    Il a fait remarquer qu'en Russie il existe deux chantiers navals, dont celui de l'entreprise Sevmash, où il est possible de construire de tels bâtiments de guerre.

    Amiral Kouznetsov
    © Sputnik . Press service of the Northern Fleet/Andrey Luzik
    À l'heure actuelle, la marine russe ne possède qu'un seul porte-avions lourd, à savoir l'Amiral Kouznetsov, mis en exploitation en 1991, à l'époque soviétique. La construction du premier porte-avions russe a commencé en 1982.

    Une fois rénové, il pourra encore servir pendant 20 ans, notent des spécialistes. Il peut porter plus de 50 aéronefs, son déplacement d'eau étant de 60.000 tonnes. Le porte-avions est muni entre autres d'un système antinavire Granit, de systèmes de défense sol-air et de missiles et de canons Klinok et Kachtan.

    Lire aussi:

    L'Amiral Kouznetsov prend congé, que deviendra le porte-avions russe après la rénovation?
    «Le porte-avions Amiral Kouznetsov est loin d'être le pire»
    La Marine russe fournit des détails sur son futur porte-avions nucléaire
    Tags:
    bâtiments de guerre, navires, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Alexeï Rakhmanov, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik