Russie
URL courte
1250
S'abonner

La Russie se propose de déployer en Turquie un régiment de systèmes antiaériens S-400 en octobre 2019, comme l’a précédemment annoncé le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, selon une source militaro-diplomatique.

En octobre 2019, la Russie livrera à la Turquie un régiment de systèmes de missile sol-air S-400 composé d'un poste de commandement et de divisions comprenant 8 groupes de lancement, a annoncé une source militaro-diplomatique aux médias russes.

Entre mars et mai 2019, le poste de commandement et les véhicules de lancement des deux divisions seront transférés sur le polygone de Kapoustine Yar où ils seront testés et subiront un réglage avant leur livraison à la partie turque, a-t-elle ajouté.

Les délais sont restreints, car simultanément il faudra préparer la livraison de S-400 à la Chine.

Il a été précisé que les S-400 turcs ne seraient pas dotés de système d'identification ami ou ennemi, car ils auraient des équipements de standard de l'Otan.

En ce qui concerne la formation du personnel des systèmes S-400, une centaine de militaires turcs seront envoyés en Russie en septembre et en octobre 2019. Pendant environ 5 mois les militaires en question suivront une formation dans un centre du ministère russe de la Défense à Gatchina, dans la région de Saint-Pétersbourg. En règle générale, les officiers ont besoin de 3 mois pour maîtriser un nouveau système de défense antiaérienne, mais le S-400 est un système complexe, d'où une plus grande durée de la formation.

Le S-400 Triumph est le système russe de défense antiaérienne et antimissile le plus moderne, également capable de détruire des cibles terrestres si nécessaire. La portée des missiles équipant les S-400 dépasse les 400 kilomètres et ils peuvent atteindre une altitude de 30 kilomètres.

Des S-400 ont été également achetés par la Chine et leur achat est envisagé par l'Inde. 

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation en France continue de baisser
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
personnel, formation, livraisons, S-400, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook