Russie
URL courte
141710
S'abonner

Selon le patron de la Compagnie navale unifiée, bien que la chute d’une grue ait laissé un trou de quatre mètres sur cinq sur la partie réparée du pont du porte-avions Amiral Kouznetsov, la réparation du navire sera effectuée «facilement et rapidement».

La grue qui est tombée depuis le dock flottant PD-50 servant à la restauration du porte-avions russe Amiral Kouznetsov, n'a endommagé que la partie réparée du pont du navire, a déclaré à Sputnik Evgueni Gladychev, chef du service de presse du centre des travaux de radoub Zvezdotchka.

«Le pont était découvert à cet endroit, c'est pourquoi les dégâts ont affecté la plupart des équipements présents sur le pont, et non le pont lui-même», a déclaré Evgueni Gladychev.

Comme l'a indiqué Alexeï Rakhmanov, patron de la Compagnie navale unifiée, bien que la grue ait laissé un trou de quatre mètres sur cinq, la réparation sera effectuée «facilement et rapidement».

«Il s'agit de la réparation des structures métalliques. C'est le travail habituel de nos soudeurs, qui prendra une semaine et demie», a indiqué le chef de la Compagnie navale unifiée.

Suite à une coupure d'électricité, le dock flottant qui accueillait le porte-avions russe Amiral Kouznetsov a coulé dans la nuit de lundi à mardi. Selon le porte-parole du chantier naval de Mourmansk, l'incident a eu lieu pendant les travaux. Un ouvrier est porté disparu. Les quatre autres s'étant malencontreusement retrouvés dans l'eau ont été sauvés et hospitalisés. Le porte-avions a été remorqué vers un quai afin de poursuivre les travaux de restauration.

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
porte-avions, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Alexeï Rakhmanov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook