Ecoutez Radio Sputnik
    La frégate Amiral Makarov au salon naval de Saint-Pétersbourg

    La frégate Amiral Makarov quitte Sébastopol pour la Méditerranée

    © Sputnik . Alekseï Danitchev
    Russie
    URL courte
    6281

    La frégate de la Flotte de la mer Noire Amiral Makarov a quitté sa base de Sébastopol mettant le cap sur la Méditerranée où elle se joindra à un groupe naval russe, selon le service de presse de la Flotte.

    La frégate de la Flotte de la mer Noire Amiral Makarov est partie de Sébastopol et se dirige vers la Méditerranée où est déployé un groupe naval russe, a annoncé le porte-parole de la Flotte, le capitaine de frégate Alekseï Roulev.

    «Aujourd'hui 5 novembre, le navire est parti de Sébastopol en direction des détroits», a-t-il déclaré.

    Avant de quitter la base l'équipage de la frégate a effectué une série d'exercices. Il s'est notamment entraîné à exécuter des manœuvres en zones de navigation difficile, et a réalisé des tirs contre des cibles maritimes et aériennes, y compris avec des missiles Kalibr-NK.

    L'Amiral Makarov est la troisième frégate du projet 11356, construite et lancée au chantier naval Yantar de Kaliningrad. Le navire a passé avec succès tous les tests prévus et a participé au défilé naval de 2018 à Saint-Pétersbourg.

    L'Amiral Makarov fait partie de la 30e division de navires de surface. Elle déplace 4.000 tonnes. Son équipage est composé de 180 militaires, dont 18 officiers et 20 fusiliers marins. Le navire est armé de missiles de croisière Kalibr-NK, d'un système antiaérien Chtil-1 et d'autres types d'armements. Il peut embarquer un hélicoptère Ka-27 ou Ka-31.

    Lire aussi:

    La frégate Amiral Makarov en route vers la mer Noire
    Escorte de «luxe»: une frégate russe pistée par un navire britannique dans la Manche
    La frégate Amiral Makarov dotée de missiles Kalibr renforcera la flotte de la mer Noire
    Tags:
    frégate, groupe naval, Kalibr, Admiral Makarov (frégate), Flotte russe de la mer Noire, Méditerranée, Sébastopol
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik