Ecoutez Radio Sputnik
    La frégate du projet 11356 Admiral Grigorovitch

    L’Inde défie-t-elle les USA? La Russie engrange les contrats militaires

    © REUTERS / Yoruk Isik
    Russie
    URL courte
    13610

    Bravant la menace de sanctions américaines promises pour l’achat d’armes russes, l’Inde a retenu la Russie dans le cadre d’un appel d’offre pour la livraison de systèmes de missiles sol-air de courte portée, pour un montant de 1,5 milliard de dollars, ainsi que pour la fourniture et la construction en Inde de frégates russes du projet 11356.

    La Russie a remporté un appel d'offre indien pour la livraison de systèmes de défense antiaérienne de courte portée, d'un montant de 1,5 milliard de dollars, a confié à Sputnik une source au sein du système de coopération militaro-technique.

    «En effet, notre Igla [lance-missile sol-air portable, ndlr] a gagné», a confirmé l'interlocuteur de Sputnik.

    La chaîne de télévision NDTV avait précédemment rapporté, en se référant à des sources militaires indiennes, que l'exportateur russe d'armements Rosoboronexport avait proposé les conditions les plus avantageuses, devançant les sociétés européennes SAAB et MBDA.

    Le Service fédéral pour la coopération militaro-technique n'a pas commenté cette information. En revanche, son service de presse a annoncé aux journalistes que la Russie et l'Inde avaient signé une série de contrats portant sur la livraison et la construction en Inde de frégates russes du projet 11356.

    Les détails des contrats conclus n'ont pas été dévoilés, mais selon des informations officieuses, le montant du contrat de livraison de deux frégates déjà prêtes s'élève à 950 millions de dollars.

    «La signature de contrats portant sur la construction de frégates du projet 11356 dans l'intérêt de la Marine indienne a eu lieu. C'est un nouvel événement important dans le développement de la coopération militaire et technique russo-indienne», s'est contenté de déclarer le service de presse.

    Dollars et roubles
    © Sputnik . Alexandr Demyanchuk
    Cet accord intergouvernemental sur la construction de frégates pour la Marine indienne a été signé à l'issue des négociations entre Vladimir Poutine et Narendra Modi. Le directeur général du groupe russe Rostec Sergueï Tchemesov a précisé que deux premières frégates seraient construites en Russie, et les autres dans un chantier naval indien.

    Les frégates russes 11356 sont capables de combattre des navires ennemis ainsi que des cibles aériennes, d'agir indépendamment ou en groupe. Elles sont équipées de systèmes de missiles, dont des Kalibr, de torpilles et de pièces d'artillerie А-190. En outre, une plate-forme pour des hélicoptères Ka-27 y est prévue.

    La Russie et l'Inde sont des partenaires traditionnels dans le domaine de la coopération militaro-technique: plus de 70% des armements et des matériels de guerre de l'armée de terre, des forces aériennes et de la marine indiennes sont de fabrication russe ou soviétique. La Russie livre annuellement à l'Inde pour plusieurs milliards de dollars d'armes et de matériel.

    En août 2017, les États-Unis ont adopté une loi de lutte contre les adversaires de l'Amérique par les sanctions (CAATSA), qui menace notamment de sanctions secondaires les pays achetant des armes russes. Au sujet de l'inde, début septembre, le secrétaire adjoint américain à la Défense pour les affaires sécuritaires en Asie-Pacifique, Randall Schriver, avait estimé qu'il ne pouvait pas garantir que ce pays serait exemptée de la loi CAATSA.

    Début octobre, le Président américain a lui aussi promis une réponse prochaine à l'achat par l'Inde de systèmes de missiles sol-air S-400 à la Russie, le contrat le plus important de toute l'histoire de l'exportation d'armes russes. En réaction, le chef d'état-major de l'armée indienne, Bipin Rawat, avait déclaré que New Delhi était conscient de l'éventualité de sanctions américaines suite à cet achat, sans pour autant se désister.

    Lire aussi:

    L’Inde s’apprêterait à acheter de nouveaux bâtiments de guerre russes
    Livraisons de S-400 russes en Inde: Delhi réagit aux menaces de Washington
    S-400 pour l’Inde: la Russie évoque les premiers délais de la livraison
    Tags:
    frégate, projet 11356, Igla-S, Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS), Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik