Russie
URL courte
1240
S'abonner

Après le massacre de Kertch, le Service fédéral de sécurité a prévenu plusieurs autres attaques contre des établissements d'enseignement à travers toute la Russie.

Le Service fédéral de sécurité (FSB) a empêché plusieurs attaques contre des écoles de la Fédération de Russie, a fait savoir jeudi le chef adjoint de la direction du FSB Sergueï Yegorov.

Intervenant devant les membres du Conseil de la Fédération (sénat russe), le responsable a reconnu que le carnage perpétré dans un lycée technique de Kertch à la mi-octobre dernier avait de toute évidence inspiré de nouveaux projets d'attaque visant des établissements éducatifs.

Dans le même temps, le FSB n'associe pas l'attaque de Kertch et les projets d'attaque qui ont été déjoués par la suite au terrorisme international. Il a également jugé nécessaire de perfectionner la législation concernant la sécurité des établissements d'enseignement.

En octobre 2018, à Kertch en Crimée, un élève a perpétré une fusillade et fait exploser une bombe dans son lycée. L'attaque a fait 21 morts et plus de 50 personnes ont été blessées. Initialement considérée comme une attaque terroriste, cette tuerie a ensuite été requalifiée en homicide de plusieurs personnes.

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
projet d'attentat, massacre, école, attaque, Conseil de la Fédération, FSB, Kertch, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook