Ecoutez Radio Sputnik
    Système antiaérien Pantsir-S en action

    De nouveaux Pantsir-S viennent renforcer le système antiaérien de la Crimée

    © Sputnik . Mikhail Fomichev
    Russie
    URL courte
    5671

    La défense antiaérienne de la région militaire Sud a été renforcée suite au déploiement en Crimée d’un groupe de systèmes antiaériens ultramodernes Pantsir-S, selon le service de presse de la région militaire. Un déploiement prévu à l’avance et sans lien avec l’incident dans le détroit de Kertch.

    Le déploiement en Crimée d'un groupe de systèmes antiaériens dernier cri Pantsir-S a sensiblement renforcé l'ensemble du système de défense aérienne de la région militaire Sud, a annoncé le service de presse de la région militaire précisant que l'installation de ces systèmes était prévue de longue date.

    «Dans le cadre du programme de réarmement, des systèmes antiaériens ultramodernes ont été mis en service en octobre 2018 dans les unités de défense antiaérienne de la région militaire Sud stationnées en Crimée» précise le service de presse.

    Le jeudi 29 novembre, un groupe de missiles sol-air S-400 a été déployé près de la ville de Djankoï, en Crimée, à 20 kilomètres de la frontière ukrainienne. Trois autres groupes de systèmes S-400 ont déjà été déployés en Crimée près de Théodosie, de Sébastopol et d'Eupatoria.

    Par nombre de ses caractéristiques, le Pantsir-S surpasse ses analogues étrangers. Le système est capable de contrer des attaques aériennes selon des moyens existants et futurs. Outre la Russie, les armées d'Algérie, d'Iran, d'Irak, des Émirats arabes unis, de Syrie, de Libye et d'Oman sont dotées de Pantsir-S.

    Lire aussi:

    L’armée russe révèle les DCA qui assurent la sécurité de la Crimée
    Après les S-400, la Russie s’apprête à livrer à la Turquie des Pantsir
    Des missiles S-400 seront déployés en Crimée en février 2018
    Tags:
    Pantsir-S, S-400, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik