Russie
URL courte
10333
S'abonner

Pour la première fois depuis le début des années 2000, la Russie est montée au deuxième rang du classement des plus grands vendeurs d’armes dans le monde avec une part totale de 9,5%, dépassant ainsi le Royaume-Uni, selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm.

L'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a publié, ce 10 décembre, un rapport sur l'état du commerce mondial des armes pour l'année 2017. Selon le SIPRI, la Russie a pour la première fois depuis le début des années 2000 occupé la deuxième position du classement des pays ayant vendu le plus d'armes.

Comme l'a noté Simon Wesemann, directeur des recherches, depuis 2011 les sociétés russes ont considérablement augmenté leurs ventes d'armes.

Ainsi, la part totale des ventes d'armes, réalisées par dix sociétés russes du top 100 mondial, s'est élevée à 9,5% cette année.

Depuis 2002, le deuxième le plus grand vendeur d'armes dans le monde était le Royaume-Uni. Dans ce classement publié lundi, la Grande-Bretagne est reléguée à la troisième position avec une part de 9%. Le marché est dominé par les États-Unis qui s'arrogent 57% des parts de marché.

Selon les calculs du SIPRI, depuis lors, neuf entreprises russes incluses dans le classement ont augmenté à des degrés divers leurs ventes. Par ailleurs, trois sociétés ont connu une croissance de leurs ventes de plus de 15%.

La particularité du classement réside dans le fait que pour la première fois l'entreprise russe Almaz-Antei qui fabrique des défenses contre l'aviation et des défenses antimissiles, est apparue dans la liste des dix plus grands producteurs d'armes. En 2016, cette entreprise occupait la 13e position et en 2017 elle a rejoint le dixième rang.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
La Russie bientôt deuxième producteur d’or mondial? «Elle sait que le système financier n’est pas viable»
Tags:
classement, ventes d'armes, armes, Russie, Stockholm
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik