Russie
URL courte
7302
S'abonner

Vladimir Poutine a confié aux participants du Forum professionnel russe Proektoriya qu’il n’avait pas choisi la profession de Président, refusant même la première proposition pour ce poste.

Vladimir Poutine a raconté que quand il lui a été proposé le poste de Président par Boris Eltsine, il avait répondu «non», car il considérait qu'il n'était pas prêt.

«Je n'avais pas choisi la profession de Président», a confié le chef d'État lors du Forum professionnel russe Proektoriya, à Iaroslavl.

Et de poursuivre:

«Quand le premier Président russe Boris Eltsine me convoquait chez lui et disait: "Je veux présenter votre candidature à la Douma d'État au poste de Premier ministre, puis je vais vous proposer de participer à la présidentielle. Êtes-vous d'accord?". Je lui répondais "Non".»

D'après Vladimir Poutine, Eltsine a été surpris de cette réponse.

«Je lui avait dit: "Boris Nikolaïevitch, je ne suis pas prêt". J'étais déjà "un grand garçon" et j'avais déjà assez travaillé dans différentes structures gouvernementales. Je voudrais vous souhaiter que vous soyez prêt à prendre le plus tôt possible une décision essentielle sur votre vie, et je vous souhaite du succès», a-t-il conclu, en parlant devant les participants du Forum.

Le Forum professionnel russe Proektoriya se déroule sur quatre jours, du 11 au 14 décembre à Iaroslavl, dont l'objectif principal est d'aider les élèves et étudiants à trouver un emploi. Des professionnels de différents domaines, ainsi que des PDG d'entreprises, sont venus de toute la Russie afin de trouver les talents de demain et de leur proposer une bourse ou un futur emploi.

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
emploi, occupation, forum, refus, proposition, président, Boris Eltsine, Vladimir Poutine, Iaroslavl, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook