Ecoutez Radio Sputnik
    Le croiseur lourd Amiral Kouznetsov amarré à un quai du 35e chantier naval de Mourmansk

    La Russie aurait trouvé des «solutions exotiques» pour réparer son unique porte-avions

    © Sputnik . Pavel Lvov
    Russie
    URL courte
    15617
    S'abonner

    La Russie pourrait utiliser des variantes «exotiques» pour réparer son seul porte-avions, l’Amiral Kouznetsov, qui a participé à l’opération antiterroriste en Syrie, d’après le président du Consortium naval unifié (OSK).

    Les travaux de réparation du porte-avions russe Amiral Kouznetsov, qui se sont déroulés dans la cale sèche flottante PD-50 avant que cette superstructure ne coule fin octobre, seront poursuivis selon un des quatre scénarios dont quelques-uns sont «exotiques», a déclaré samedi le président du Consortium naval unifié russe (OSK), Alexeï Rakhmanov.

    Selon M.Rakhmanov, chaque scénario «a son prix et ses particularités». Le premier prévoit «l’acquisition d’une cale sèche disponible», le deuxième la mise du porte-avions dans une installation de transfert.

    «En plus, il y a quelques solutions exotiques dont je parlerai quand on aura réalisé plusieurs études géologiques et techniques», a indiqué le responsable cité par le journal Kommersant.

    L’OSK pourrait remettre le navire en cale sèche soit à l’été 2019, soit «à la fin du printemps ou au début de l’été 2019», si l’ordre initial des travaux est modifié.

    «Nous attendons les décisions de toutes les parties concernées pour faire notre choix», a expliqué M.Rakhmanov.

    Le 30 octobre dernier, l’une des plus grosses cales sèches flottantes au monde PD-50, où se trouvait le porte-avions Amiral Kouznetsov, a coulé dans la région de Mourmansk. Deux grues sont tombées, endommageant le porte-avions. Quatre personnes ont été blessées. Selon les médias, à l’heure actuelle, il y a deux hypothèses concernant les causes de l’accident survenu au 82e chantier naval de Rosliakovo. La cale sèche flottante s’est remplie d’eau soit après une coupure d’électricité, soit après l’endommagement d’une soudure dans un compartiment du PD-50.

    À l'heure actuelle, l’Amiral Kouznetsov est amarré à un quai du 35e chantier naval de Mourmansk, où une commission spéciale a évalué les dégâts qu'il a subis. Sa remise en état se déroule conformément au calendrier établi.

    L'Amiral Kouznetsov est le seul porte-avions dont dispose la Marine russe. De novembre 2016 à janvier 2017, il a participé à l'opération en Syrie.


    Lire aussi:

    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Miss Centre-Val de Loire se moque d’elle-même après le détournement viral d’une de ses photos
    Le Pentagone réagit aux menaces turques de fermer la base aérienne d’Incirlik
    Végane depuis cinq ans, elle mange de la viande et s’étonne des résultats
    Tags:
    cale sèche, réparations, chantiers navals, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Kommersant, Consortium russe de constructions navales (OSK), Alexeï Rakhmanov, Russie, Mourmansk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik