Russie
URL courte
6717
S'abonner

L’employée d’un centre touristique en Sibérie s’est vu arracher la main par un ours lorsque, bien éméchée, elle a souhaité nourrir l’animal lors d’une soirée de gala…

Une soirée de gala à l'approche du Nouvel An a tourné au drame pour les employés de ce centre touristique en Sibérie orientale. Bien éméchée et désireuse de nourrir un ours enfermé dans une cage, une femme a glissé sa main entre les barreaux, raconte le site Komsomolskaïa Pravda Krasnoïarsk. Sauf que la bête n'a pas apprécié son geste de charité et a arraché la nourriture ainsi que la main.

Les médecins de la ville russe d'Atchinsk, où se sont produits les faits, ont réussi à sauver la vie de victime. Celle de l'ours en revanche ne tenait plus qu'à un fil.

Il faut dire que la bête vivait dans ce centre depuis 10 ans et était bien connu de tous les employés. La femme elle-aussi ne lui était pas complétement inconnue: depuis six mois elle nourrissait l'animal. Or, ce passif n'a pas empêché l'attaque.

Finalement, l'ours a été lui aussi sauvé de l'abattoir. La bête poursuivra sa vie dans le centre. Quant à sa victime, elle a été transférée en soins intensifs, mais les médecins ne sont malgré tout pas parvenus à sauver sa main.

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Un responsable iranien contaminé au coronavirus
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Au Cameroun, les mangeurs de chats et de chiens n’en démordent pas…
Tags:
attaquant, ours, Sibérie orientale, Krasnoïarsk, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook