Russie
URL courte
15395
S'abonner

Malgré ses divergences avec Moscou au sujet du projet de station spatiale près de la Lune, Washington a demandé à la Russie d’adapter ses vaisseaux Soyouz aux vols lunaires, a déclaré le chef de Roscosmos, Dmitri Rogozine.

Invité sur la chaîne de télévision russe Rossiya-24, le dirigeant de l'agence spatiale russe Roscosmos, Dmitri Rogozine, a déclaré que les États-Unis avaient demandé à la Russie de créer un vaisseau Soyouz capable d'atteindre la Lune.

«C'est aujourd'hui que les Américains insistent à ce que nous poursuivions les vols de Soyouz avec des astronautes américains […] ils nous demandent même de mettre en œuvre une version de Soyouz capable d'effectuer un vol aller-retour vers la Lune afin de créer un système alternatif de transport spatial», a-t-il précisé.

En septembre 2017, Roscosmos et la NASA ont signé un mémorandum de coopération portant sur la construction de la station spatiale lunaire The Gateway. Le premier module devrait être envoyé vers la Lune en 2022. Les États-Unis ont proposé à la Russie de fabriquer un sas pour cette station. Ce rôle n'avait toutefois pas satisfait la Russie qui avait fait savoir que Moscou ne consentirait pas à participer au projet de station spatiale autour de la Lune sous des conditions américaines.

La coopération russo-américaine en cette matière devait être évoquée lors du déplacement de Dmitri Ragozine aux États-Unis prévue pour le mois de février. Néanmoins, le 6 janvier, l'administrateur de la NASA, James Bridenstine, a annulé l'invitation de son homologue russe, décision expliquée par sa volonté d'«être conciliant avec les intérêts des sénateurs».

Les Américains préfèrent voler à bord de vaisseaux spatiaux russes
© Sputnik .
Les Américains préfèrent voler à bord de vaisseaux spatiaux russes

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Quelle a été la réaction de l’épouse de Benjamin Griveaux à la publication de ses vidéos X?
Tags:
vaisseau spatial, NASA, Holding spatial russe Roscosmos, Dmitri Rogozine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook