Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Les USA recrutent des russophones pour des «zones de guerre» en Europe pour l’Otan

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    6441

    Des agences de recrutement états-uniennes recrutent du personnel russophone, prêt à se rendre dans une «zones de guerre» en Europe pour l’Otann en particulier en Norvège. La porte-parole du ministère russe de la Défense s'en est étonnée, ironisant sur le fait que la guerre en Norvège était «connue de tous».

    Selon des informations parues dans des médias en ligne norvégiens, la société Mission Essential, enregistrée dans l'État américain de l'Ohio, qui fournit différents services aux militaires et services de renseignement américains ainsi qu'au département d'État et aux gouvernements des «pays amis», est à la recherche d'un expert-interprète en russe et norvégien afin de soutenir «des opérations spéciales secrètes des militaires américains en Norvège», a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova lors d'un point de presse.

    Selon Maria Zakharova, le postulant doit avoir un passeport américain, être prêt à travailler sept jours par semaines et jusqu'à 12 heures par jour. Il doit en plus se rendre dans «des zones de guerre», connaître la culture et les coutumes du pays de séjour et savoir ne pas attirer l'attention.

    La porte-parole a par ailleurs ironisé sur la condition de «zones de guerre» en Norvège, rappellant avec humour que celle-ci était «connue de tous».

    «Les agences de recrutement aux États-Unis ne font pas dans la dentelle pour enrôler du personnel pour mener des actions hostiles contre la Russie depuis le territoire norvégien. Ainsi, Oslo se réserve le rôle de figurant docile dont la tâche consiste à approuver sans condition toutes les inventions du grand allié. La question est de savoir quel est l'intérêt de la Norvège là-dedans», a déclaré la diplomate.

    Elle a ajouté que le ministère norvégien de la Défense s'était contenté d'évoquer, comme d'ordinaire, «des entraînements réguliers des forces armées américaines sur le territoire national conformément aux accords dans le cadre de l'Otan».

    Lire aussi:

    Trump menace d'«effacer» l'Iran en cas d'attaque contre les USA
    Une explosion se serait produite dans une raffinerie en Espagne (images)
    «Julian Assange est torturé, notre crainte est qu’il meure en prison»
    Tags:
    personnel, recruteur, Maria Zakharova, Norvège, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik