Russie
URL courte
6752
S'abonner

Alors qu’un avion-espion de l’Armée de l'air suédoise avait été détecté au-dessus des eaux internationales de la mer Baltique, près des frontières de la Russie, un chasseur de service Su-27 a été mobilisé afin d’intercepter l’intrus en approche, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Un chasseur de service Soukhoï Su-27 a été dépêché pour intercepter un avion-espion de l'Armée de l'air suédoise qui a été détecté au-dessus des eaux neutres de la mer Baltique, à proximité de la frontière russe, apprend-on dans un communiqué du Département de l'information et des communications de masse du ministère russe de la Défense.

Le Su-27 a approché l'appareil étranger à une distance de sécurité et l'a identifié comme un avion de reconnaissance Gulfstream de l'Armée de l'air suédoise, effectuant un vol sans transpondeur aidant à son identification par les radars.

Après que l'avion suédois s'est éloigné des frontières russes, le chasseur russe est rentré sans encombre à son aérodrome, poursuit la Défense russe.

Ces derniers mois, l'espace aérien est devenu le théâtre d'une intensification des vols d'avions-espions étrangers à proximité des frontières russes. Par exemple, plusieurs avaient été auparavant détectés dans la région de la Crimée, du territoire de Krasnodar, ainsi que près des frontières occidentales de la Russie.

En 2018, les services de l'équipe de combat des Troupes radiotechniques ont détecté et escorté plus de 980.000 avions, dont environ 3.000 avions militaires étrangers et plus de 1.000 avions-espions.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
avion de reconnaissance, interception, frontière, défense, Su-27, Suède, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik