Russie
URL courte
10533
S'abonner

Le groupe Kalachnikov se propose de lancer dès cette année la fabrication en série d’un fusil d’assaut ultramoderne AK-308 utilisant la munition 7,62 × 51 millimètres OTAN, selon le PDG du groupe Vladimir Dmitriev.

Le groupe Kalachnikov compte lancer cette année la construction en série du fusil d'assaut dernier cri AK-308 utilisant la munition 7,62 × 51 millimètres de l'Otan, a annoncé le patron du groupe Vladimir Dmitriev dans un entretien à Sputnik.

«Nous avons achevé les tests d'usine, c'est au tour des essais officiels préalables. Si tout va bien, le fusil pourra être fabriqué en série. L'AK-308 présente, certes, un intérêt en tant qu'arme de combat, car les fusils d'assaut utilisant la munition de ce calibre sont très peu nombreux. Mais nous comptons également qu'il bénéficiera de la demande intérieure du pays en tant qu'arme civile, car la munition en question est une des principales munitions de chasse», a confié M.Dmitriev.

Le nouveau fusil a été développé sur la base de l'AK-103 et contient certains éléments du fusil d'assaut AK-12. Son chargeur contient 20 cartouches. Sa masse non chargée est de 4,3 kilogrammes. Sa longueur est de 880-940 millimètres et celle du canon, de 415 millimètres. Il est doté d'un viseur dioptrique et d'une crosse réglable en quatre positions. L'installation d'une baïonnette est possible.

Lire aussi:

Poutine conseille aux autres pays de ne pas «franchir la ligne rouge» avec la Russie
Les Américains ont agi de manière unilatérale: «On privatise l’espace: premier arrivé, premier servi»
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Tags:
fusil d'assaut, munitions, AK-12, AK-103, OTAN, Kalachnikov, Vladimir Dmitriev
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook