Russie
URL courte
1221
S'abonner

Huit jours après le départ des flammes, l’incendie sur deux méthaniers tanzaniens qui a coûté la vie à vingt marins dans le détroit de Kertch n’est toujours pas maîtrisé.

Les méthaniers Candy et Maestro, battant pavillon tanzanien, sont toujours embrasés dans le détroit de Kertch, une semaine après le début de l'incendie, a fait savoir lundi à Sputnik l'agence fédérale russe des transports maritimes et fluviaux.

«Pas de changement quant à l'incendie ni à la localisation. Ils sont amarrés. L'aspersion des navires est en cours. On a tenté d'étouffer le feu avec de la poudre et de la mousse, mais sans résultat», a indiqué notre interlocuteur.

Il a ajouté qu'il ne restait plus qu'à attendre que le gaz stocké à bord des méthaniers soit brûlé.

L'incendie, qui s'est déclaré le 21 janvier et s'est propagé à deux navires marchands en mer Noire, a coûté la vie à vingt marins, selon le ministère russe de la Défense. Dix corps ont été retrouvés et dix autres, portés disparus, sont considérés comme morts.

Lire aussi:

Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Tags:
incendie, méthanier, Tanzanie, Kertch, mer Noire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook