Russie
URL courte
6432
S'abonner

Connue aux quatre coins du monde pour ses diamants, la Russie a de nouveau sorti de ses profondeurs un exemplaire de 191,46 carats, le plus gros trouvé depuis quelques années, relate le service de presse de l’entreprise d’extraction russe Alrosa.

Un diamant brut de 191,46 carats d'une taille de 40×31×20 mm a été trouvé dans le gisement d'Oudatchnaïa, dans la République russe de Sakha, et il s'agit, selon le service de presse de l'entreprise d'extraction diamantifère Alrosa, de la plus grosse pierre trouvée depuis plus de deux ans.

«Ces découvertes de gros diamants de qualité gemme, pesant plus de 100 carats, montrent que le gisement de kimberlite Oudatchnaïa possède assez de matières premières rares et précieuses. Depuis le début du développement du gisement en 1967, il a offert à l'entreprise des centaines de gros diamants», a expliqué Evguéni Agoureev, membre du conseil d'administration, directeur de l'unité de commercialisation d'Alrosa, cité par le service de presse de la société.

Comme l'a ajouté M.Agoureev, le diamant trouvé sera prochainement envoyé à l'unité de commercialisation pour l'analyser et évaluer la pierre.

Le gisement d'Oudatchnaïa a été découvert en juin 1955. Depuis 2010, il est géré par l'entreprise publique d'extraction diamantifère russe Alrosa.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
matières premières, pierres précieuses, gisements, diamants, Iakoutie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook