Russie
URL courte
5594
S'abonner

Les militaires ont fait sauter la roche pour forcer un barrage qui s’était formé suite à un glissement de terrain sur la rivière Boureïa, en Sibérie, et éviter ainsi l’inondation des villages.

Les militaires russes ont déclenché une série d'explosions contrôlées sur le réservoir d'eau de Boureïa, dans le sud-est de la Sibérie. Selon les ingénieurs militaires, près de 20 tonnes de TNT ont été utilisées lors de cette opération.

Le ministère russe de la Défense a diffusé une série d'images de différentes opérations.

Un glissement de terrain s'est produit en décembre au niveau de la rivière Boureïa, qui alimente en eau le réservoir homonyme. 34 millions de mètres cubes se sont effondrés d'une butte, coupant l'accès à 28% du volume du réservoir. Le cours d'eau s'est retrouvé perturbé par un barrage qui menaçait d'inondation les villages avoisinants. Le sinistre a été le plus important dans son genre survenu en Russie au cours de ces dernières années.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Scènes surréalistes de collégiens condamnant le comportement du professeur décapité devant leur école de Conflans
Attentat de Conflans: les auteurs de 80 messages d'hommage à l'assaillant contrôlés dès lundi
Tags:
Boureïa, glissement de terrain, explosion contrôlée, Russie, Sibérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook