Ecoutez Radio Sputnik
    La limousine Aurus du Président russe

    La limousine de Poutine expérimente les -50° en Sibérie (vidéo)

    © Sputnik . Alexey Filippov
    Russie
    URL courte
    6540

    L’Aurus Senat, la limousine russe haut de gamme utilisée par Vladimir Poutine, a été expérimentée sur les routes d’une ville sibérienne, à des températures extrêmement basses, d’environ -50 degrés.

    Des limousines Aurus Senat, utilisées dans le cortège présidentiel, ont été repérées sur les routes de la ville de Noyabrsk, en Sibérie.

    La vidéo de ces voitures haut de gamme est devenue virale lorsque les citoyens de Noyabrsk ont suggéré qu'il s'agissait en fait du cortège du Président russe roulant dans les rues.

    Cette théorie a été rapidement rejetée, car il a été rapporté par la suite que des limousines avaient été emmenées en Sibérie pour un essai routier dans des conditions météorologiques difficiles.

    La production en série de cette limousine phare doit commencer dans un proche avenir. L'Aurus Senat a été nommé d'après l'une des tours du Kremlin.

    Ce véhicule a été au centre de toutes les attentions en juin, lorsque le Président russe l'a faite admirer au prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed al-Nahyane, lors de la visite de ce dernier à Moscou. L'Aurus Senat a été utilisée par Vladimir Poutine à Helsinki où il se trouvait pour s'entretenir avec son homologue américain, Donald Trump.

    Ce projet de la gamme «Cortège» a été mis en œuvre par l'Institut central de recherche scientifique et d'automobile automotrice (NAMI), établi à Moscou. Actuellement, le chef de l'État russe utilise régulièrement son Aurus.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    limousine, Aurus Senat, Vladimir Poutine, Sibérie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik