Ecoutez Radio Sputnik
    Johnny Hallyday à Moscou

    Auteur russe d’une statue de Johnny Halliday: œuvre qui «exige un travail héroïque»

    © Sputnik . Антон Денисов
    Russie
    URL courte
    Maria Balareva
    72711

    Deux mètres de haut, entre quatre et cinq de long: cela fait plus d’un an que le sculpteur russe, Alexey Blagovestnov, travaille sur une statue de Johnny Halliday à moto et il n’est pas près d’avoir fini. Dans un entretien à Sputnik, l’artiste confie ce qui l’a poussé à créer cette œuvre, «la plus dure» de sa vie, qui partira pour la France.

    Le sculpteur russe Alexey Blagovetstnov s'est entretenu avec Sputnik de l'histoire de la création de la statue de Johnny Hallyday à moto qu'il réalise actuellement. L'artiste insiste sur le temps qu'il consacre à la réalisation de cette œuvre qui exige de lui beaucoup de travail. Labeur qui doit être à la hauteur de la signification de Johnny Hallyday pour son temps:

    «Le thème de Johnny Hallyday n'est pas celui d'un chanteur, mais l'histoire d'une époque entière. Bien que je sois Russe, nous sommes habitués à être imprégnés de différentes cultures, dont celle de la France.»

    Statue de Johnny Hallyday du sculpteur russe, Alexey Blagovestnov
    © Photo. Alexey Blagovestnov
    Statue de Johnny Hallyday du sculpteur russe, Alexey Blagovestnov

    Exposition

    La statue, qui devra certainement un jour voir la France, n'en est qu'au stade de la mise en place de la matière dans l'atelier du sculpteur Alexey Blagovestnov à Moscou. Une fois que toutes les questions du financement auront été réglées, Johnny, portant casque et protections et chevauchant une moto, prendra la direction de l'Hexagone. La sculpture en bronze sera installée soit à Paris, soit dans la ville de Linas, «fort du passé sportif de Johnny Hallyday sur l'autodrome de Linas-Montlhéry», selon la déclaration de la ville. Il est certain qu'Alexey présentera son œuvre lors de ses expositions qu'il organisera en Europe.

    «C'est la volonté du destin»

    Tout a commencé le 9 décembre 2017, en l'église de Madeleine où ont eu lieu les obsèques de Johnny et où l'ironie du sort a voulu qu'Alexey expose.

    «C'était la volonté du destin», semble convaincu Alexey.

    Cependant, l'idée de cette œuvre appartient à Bernadette Servan-Schreiber, amie de Natalya Tolstoï, lointaine descendante de Léon Tolstoï et épouse d'Alexey Blagovestnov. C'est Mme Servan-Schreiber, appréciant la sculpture de la star de rock soviétique Victor Tsoï également réalisée par Alexey, qui lui a proposé de se mettre au travail et de réaliser une sculpture de Johnny en bronze.

    La création d'une statue de Johnny Hallyday est «une épreuve»

    «Je ne m'attendais pas à la sculpter pendant un an. Je l'ai commencée le 20 janvier 2018. C'est une vraie épreuve pour moi. Je dois contenir mes émotions, écouter la musique de Johnny, être branché sur lui.»

    Une silhouette en pâte de Johnny Hallyday à moto de deux mètres de haut et de quatre à cinq mètres de long est déjà à l'état solide:

    «Cette taille est celle qui permet de le regarder dans les yeux et en face», explique l'artiste.

    «Cette œuvre exige un travail héroïque. J'ai commencé à sculpter cette statue parce que j'aime le travail héroïque. On peut me décrire comme un artiste fou, cela sera la vérité. En partie, je le fais pour l'amour de l'art.»

    La matière de la statue

    Le travail est compliqué par la matière qu'utilise le sculpteur, qui est très dense et très solide:

    «J'ai choisi un matériau qui permet de travailler longtemps. Il s'agit d'une pâte à modeler spéciale. Elle contient de la cire, de la graisse et n'a pas besoin d'être humidifiée, à la différence de l'argile. C'est du grand matériel professionnel.»

    L'angle sous lequel Johnny apparaît n'est pas le même que celui qu'Alexey Blagovenstov avait choisi pour Victor Tsoï. Le chanteur français est tourné vers un spectateur. Sa moto est de profil et on peut l'observer de tous les côtés.

    Statue de Victor Tsoï
    © Photo. Alexey Blagovestnov
    Statue de Victor Tsoï

    Un combo: la profondeur des textes du chanteur qui aimait les motos

    Alexey confie que pendant son travail il écoute constamment la musique de Johnny, la chanson La quête étant l'une de ses préférées. Estimant que les chansons de Hallyday sont très dramatiques, que leurs paroles sont profondes et psychologiques, le sculpteur explique que la musique est très importante pour lui. De plus, ce qui l'a attiré, c'est que Johnny était un chanteur qui aimait les motos.

    «J'en ai tout de suite profité. Il n'a fallu que choisir l'époque, l'âge du chanteur, les symboles et le modèle du véhicule. Il ne fallait pas qu'il ressemble à Tsoï.»

    C'est notamment ce qu'il a presque réussi à faire, il lui reste encore quelques mois pour atteindre l'objectif qu'il s'est fixé. 

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    statue, Johnny Hallyday, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik