Russie
URL courte
382
S'abonner

Le retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan a été organisé de sorte à subir un minimum de pertes, particulièrement grâce à des pourparlers avec les États-Unis, l’Iran, le Pakistan et quelques autres nations, a confié à Sputnik l’ex-Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

Les pourparlers ont permis de retirer les troupes soviétiques d'Afghanistan de manière organisée et avec un minimum de pertes, selon l'ex-Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

«Grâce aux efforts conjoints, notamment aux négociations que nous avions menées avec toutes les parties — les États-Unis, l'Iran, le Pakistan et certains autres pays — nous avons réussi à effectuer le retrait de manière organisée et avec des pertes minimums. Nous avons mis un point final à ce triste chapitre», a relaté M.Gorbatchev le jour du 30e anniversaire de l'événement.

Ce retrait s'est achevé le 15 février 1989 et a marqué la fin de la guerre d'Afghanistan.

Dix ans plus tôt, en 1979, les dirigeants soviétiques avaient pris la décision d'envoyer des troupes dans ce pays à la demande du gouvernement afghan. Environ 620.000 militaires soviétiques ont fait leur service là-bas.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
retrait, guerre d'Afghanistan (1979-1989), Mikhaïl Gorbatchev, Pakistan, Afghanistan, URSS, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook