Russie
URL courte
382
S'abonner

Le retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan a été organisé de sorte à subir un minimum de pertes, particulièrement grâce à des pourparlers avec les États-Unis, l’Iran, le Pakistan et quelques autres nations, a confié à Sputnik l’ex-Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

Les pourparlers ont permis de retirer les troupes soviétiques d'Afghanistan de manière organisée et avec un minimum de pertes, selon l'ex-Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

«Grâce aux efforts conjoints, notamment aux négociations que nous avions menées avec toutes les parties — les États-Unis, l'Iran, le Pakistan et certains autres pays — nous avons réussi à effectuer le retrait de manière organisée et avec des pertes minimums. Nous avons mis un point final à ce triste chapitre», a relaté M.Gorbatchev le jour du 30e anniversaire de l'événement.

Ce retrait s'est achevé le 15 février 1989 et a marqué la fin de la guerre d'Afghanistan.

Dix ans plus tôt, en 1979, les dirigeants soviétiques avaient pris la décision d'envoyer des troupes dans ce pays à la demande du gouvernement afghan. Environ 620.000 militaires soviétiques ont fait leur service là-bas.

Lire aussi:

Trois roquettes tirées depuis le Liban en direction d'Israël
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
L'armée d’Israël lance une opération dans la bande de Gaza
Mère immolée à Mérignac: le garde des Sceaux hué au Sénat
Tags:
retrait, guerre d'Afghanistan (1979-1989), Mikhaïl Gorbatchev, Pakistan, Afghanistan, URSS, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook