Ecoutez Radio Sputnik
    Des militaires soviétiques en Afghanistan

    Gorbatchev: quitter l’Afghanistan a été facilité par les contacts avec les USA et l’Iran

    © Sputnik . Andrey Solomonov
    Russie
    URL courte
    382

    Le retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan a été organisé de sorte à subir un minimum de pertes, particulièrement grâce à des pourparlers avec les États-Unis, l’Iran, le Pakistan et quelques autres nations, a confié à Sputnik l’ex-Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

    Les pourparlers ont permis de retirer les troupes soviétiques d'Afghanistan de manière organisée et avec un minimum de pertes, selon l'ex-Président soviétique Mikhaïl Gorbatchev.

    «Grâce aux efforts conjoints, notamment aux négociations que nous avions menées avec toutes les parties — les États-Unis, l'Iran, le Pakistan et certains autres pays — nous avons réussi à effectuer le retrait de manière organisée et avec des pertes minimums. Nous avons mis un point final à ce triste chapitre», a relaté M.Gorbatchev le jour du 30e anniversaire de l'événement.

    Ce retrait s'est achevé le 15 février 1989 et a marqué la fin de la guerre d'Afghanistan.

    Dix ans plus tôt, en 1979, les dirigeants soviétiques avaient pris la décision d'envoyer des troupes dans ce pays à la demande du gouvernement afghan. Environ 620.000 militaires soviétiques ont fait leur service là-bas.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Trompée» par son amoureux français, Pamela Anderson rompt sa relation et se confie sur ce «monstre»
    Tags:
    retrait, guerre d'Afghanistan (1979-1989), Mikhaïl Gorbatchev, Pakistan, Afghanistan, URSS, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik