Russie
URL courte
16763
S'abonner

Les forces aérospatiales russes recevront le premier chasseur de cinquième génération Su-57 fabriqué en série en 2019, selon le président du constructeur OAK, Iouri Slioussar qui a confirmé à Sputnik que le ministère de la Défense obtiendrait le premier avion comme prévu, dès cette année.

Le premier chasseur de cinquième génération Su-57 fabriqué en série sera livré aux forces aérospatiales russes en 2019, a déclaré à Sputnik Iouri Slioussar, président de la Compagnie aéronautique unifiée (OAK). Il a ainsi confirmé les projets du ministère russe de la Défense exposés par le vice-ministre Alekseï Krivoroutchko.

«Lors du forum Armée-2018, nous avons signé deux contrats avec le ministère de la Défense portant sur la construction et la livraison de chasseurs multirôles de cinquième génération Su-57 et d'avions multirôles MiG-35. Le premier Su-57 fabriqué en série sera livré aux forces aérospatiales cette année», a détaillé Iouri Slioussar.

Il a signalé que le ministère de la Défense comptait recevoir 15 avions Su-57.

Le chasseur polyvalent Su-57 de cinquième génération, connu auparavant sous le nom de T-50 PAK FA, a effectué son premier vol en 2010. L'appareil est destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et navales. Il est également capable de déjouer les systèmes de défense aérienne existants et en développement.

En février 2018, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a révélé que deux Su-57 avaient été testés en Syrie.

Dans la conception de l'appareil, qui combine les fonctions de chasseur et d'avion d'attaque au sol, des technologies furtives et des matériaux composites sont utilisés.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
livraisons, Su-57 (T-50, PAK-FA), Iouri Slioussar, Alexeï Krivoroutchko
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook