Russie
URL courte
5122
S'abonner

Ce mercredi, deux avions ont failli entrer en collision au-dessus de l’aéroport Vnoukovo de Moscou, lorsqu’un aéronef privé Bombardier a «coupé la route» à un Boeing en train d’atterrir.

Dans le ciel de l'aéroport moscovite de Vnoukovo, une collision entre deux avions a été évitée de justesse. Un avion privé Bombardier a dépassé l'altitude de 2.000 m à laquelle le contrôle aérien l'avait autorisé à voler et a failli entrer en collision avec un Boeing qui atterrissait, selon une source proche des services de gestion du trafic aérien de l'aéroport, citée par des médias russes.

Le Bombardier Challenger 600 a ainsi enfreint les instructions du contrôle aérien et continué son ascension dépassant l'altitude de vol autorisée de 2.000 mètres. À ce moment précis un Boeing 737-400 de la compagnie aérienne Utair était en phase d'atterrissage. Le fonctionnement du système d'alerte au sol sur les approches dangereuses a permis d'éviter la collision, selon la source.

Le Bombardier Challenger 600 avait décollé pour rejoindre Oufa, dans le sud de l'Oural, alors que le Boeing 737-400 atterrissait à Moscou en provenance de Saint-Pétersbourg.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
contrôleur aérien, aéroport, Boeing, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook