Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine au cours de la grande conférence de presse annuelle le 20 décembre 2018

    Poutine entame la préparation du sommet Russie-Afrique prévu pour l’automne 2019

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    Russie
    URL courte
    11530

    Un comité d’organisation pour le sommet Russie-Afrique, qui se tiendra à l’automne 2019, devra être constitué d’ici un mois, a décidé Vladimir Poutine. La fondation Roscongress a été désignée comme prestataire unique des services liés à la préparation du sommet.

    Le Président russe, Vladimir Poutine, a signé le décret visant à créer un comité d'organisation pour le sommet Russie-Afrique en 2019. Le conseiller du chef d'État russe, Youri Ouchakov, en a été nommé président. L'acte a été publié sur le portail officiel d'informations juridiques.

    «J'ordonne de former un comité d'organisation afin de préparer et de mettre en pratique le sommet Russie-Afrique en 2019 et d'autres événements dans le cadre des relations russo-africaines», lit-on dans le décret.

    Le président du comité devra en établir la composition d'ici un mois. Les dépenses y afférent incombent au cabinet ministériel russe.

    De la même source, on apprend que M.Poutine déclare «Désigner la fondation Roscongress en tant que prestataire unique des services relatives à la préparation et à la tenue du sommet Russie-Afrique et des autres événements dans le cadre des relations russo-africaines». Le décret entre en vigueur le 25 février.

    Auparavant, Sergueï Lavrov avait annoncé que le sommet aurait lieu au cours de l'automne 2019 et qu'il contribuerait au resserrement des liens entre la Russie et les pays africains.

    Lire aussi:

    Possible attentat aux Pays-Bas: la police révèle l'origine du tireur présumé
    «Ici c'est Nancy, pas l'Algérie»: face-à-face tendu avec des identitaires à Nancy (vidéos)
    À Paris, l’argent du trafic de drogue était bien au chaud dans une voiture diplomatique
    Tags:
    décret, sommet, Roscongress foundation, Iouri Ouchakov, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Afrique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik