Russie
URL courte
61044
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a publié la vidéo des tests d’un sous-marin de quatrième génération de classe Boreï, censée constituer la base des forces nucléaires stratégiques navales durant les décennies à venir.

Le ministère de la Défense a dévoilé un extrait des tests auxquels a été soumis un sous-marin russe de classe Boreï.

Sur la vidéo on voit d'abord l'équipage se préparer au départ, puis le déplacement du sous-marin en surface, à plein régime.

En commentaire, le commandant en chef de la marine russe, l'amiral Vladimir Korolev, a signalé le rôle des sous-marins de classe Boreï et Iassen pour le développement de la flotte russe.

«Ces bâtiments seront le principal élément des forces sous-marines et répondent aux exigences les plus modernes grâce à leurs caractéristiques de furtivité et de manœuvrabilité ainsi qu'à leur armement», a déclaré l'amiral, cité par la chaîne de télévision Zvezda.

Les sous-marins de quatrième génération de classe Boreï et Boreï-A constitueront la base des forces nucléaires stratégiques navales durant les décennies à venir. D'ici 2020, la marine russe devra être dotée de 8 de ces sous-marins.

Le sous-marin de classe Boreï fait 170 mètres de long et a une largeur au maître-bau de 13, 5 mètres. Lourd de 24.000 tonnes, il peut embarquer 16 missiles balistiques intercontinentaux mer-sol R-30 Boulava.

Lire aussi:

Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
test, 955 Boreï, ministère russe de la Défense, Vladimir Korolev
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook