Russie
URL courte
«Prison aux baleines» dans l'Extrême-Orient russe (11)
4203
S'abonner

Selon le porte-parole du Kremlin, le Président russe est toujours au courant de ce qui se passe avec la «prison aux baleines» du territoire russe du Primorié, où des orques et des bélugas sont retenus depuis plusieurs mois.

Vladimir Poutine est régulièrement informé de l'évolution de la situation de la «prison aux baleines» du territoire du Primorié, dans l'Extrême-Orient russe, a fait savoir le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Selon lui, le programme de réadaptation des animaux qui y sont détenus est en cours de préparation, une décision immédiate n'est pas possible dans ce cas.

«Ce projet est suivi par le vice-président Alexeï Gordeev, il en rend compte régulièrement au Président», a précisé Dmitri Peskov interrogé par les journalistes sur la situation de la «prison aux baleines».

Il a rappelé que récemment une délégation de scientifiques et d'experts, venus principalement de l'Académie russe des sciences et de départements compétents qui font partie de l'Agence fédérale russe pour la pêche (Rosrybolovstvo), s'était rendue dans l'endroit en question.

«Sur place, ils ont examiné les animaux et ont observé leur lieu de détention. Suite à une consultation commune, ils ont conclu que les libérer signifiait condamner à mourir une partie des animaux, malheureusement. Il faut mettre en place un programme de réadaptation, il faut modifier les conditions de détention. Actuellement, pour autant que je sache, cette modification est en cours de préparation. Ainsi, le travail avance, une solution momentanée de cette question n'est pas possible», a indiqué le porte-parole du Kremlin.

Greenpeace avait déclaré, en octobre dernier, que la vente illégale à la Chine de 13 orques, espèce inscrite dans la liste rouge des espèces menacées, était en préparation dans l'Extrême-Orient russe. Une enquête a été ouverte. Le problème a attiré l'attention de l'opinion internationale, y compris des acteurs Leonardo DiCaprio et Pamela Anderson.

Dossier:
«Prison aux baleines» dans l'Extrême-Orient russe (11)

Lire aussi:

Des chercheurs alertent sur les «conditions épidémiques parfaites» créées par l’Homme
Et si les formes sévères du Covid-19 étaient liées à une carence en cette vitamine?
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Tags:
orques, résolution, environnement, baleine, écologie, Kremlin, Académie des sciences de Russie, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook