Ecoutez Radio Sputnik
    l'aventurier russe Fiodor Konioukhov à bord de son bateau à rame Akros

    Une puissante tempête fait chavirer le bateau de l’aventurier russe Konioukhov

    © Photo. Fiodor Konioukhov
    Russie
    URL courte
    2165

    Au 117e jours de sa circumnavigation à travers les eaux de l'océan Australe, le bateau à rame du célèbre aventurier russe Fiodor Konioukhov a été chahuté par des vagues puissantes qui l'ont fait chavirer à plusieurs reprises.

    L'aventurier russe Fiodor Konioukhov qui, à bord d'un bateau à rame, réalise une circumnavigation sans précèdent dans l'océan Australe, a de nouveau chaviré au milieu des vagues d'«une puissance colossale» alors qu'il s'approchait du cap Horn, comme l'indique son carnet de voyage régulièrement mise à jour sur son site.

    Lundi 1er avril, vers 22h17, heure de Moscou, Fiodor Konioukhov a fait savoir que des vagues d'«une hauteur menaçante» ne cessaient de renverser son bateau. La première fois, le bateau avait chaviré sur le côté jusqu`à se retourner, à 360 degrés, pour retrouver sa position normale. Les panneaux solaires ont été démolis. L'indicateur de la direction du vent a également été cassé. Si le deuxième chavirement, qui s'est produit 20 minutes plus tard, n'a fait aucun dommage, le troisième était d'une telle puissance que le bateau a commencé à craquer. Après avoir passé une bonne partie du temps la quille vers le haut, le bateau s'est enfin remis d'aplomb grâce à la force d'une autre vague.

    Le sixième voyage autour du monde de Fiodor Konioukhov a commencé le 6 décembre 2018 en Nouvelle-Zélande. Le bateau sur lequel il a décidé de faire le tour de l'hémisphère Sud a été conçu par le designer britannique Philip Morrison.

    La longueur du navire est de neuf mètres, il est équipé de compartiments imperméables pour la nourriture et les sources d'énergie indépendantes les unes des autres — un module solaire, des éoliennes et une installation qui transforme le méthanol en électricité. Également à bord se trouvent deux types de téléphones satellites et d'autres équipements de communication.

    L'itinéraire du voyageur est divisé en trois étapes: Dunedin (Nouvelle-Zélande) — Cap Horn (Chili), Cap Horn — Cap Lyuin (Australie) et Cap Lyuine — Port Dunedin. Au total, Fiodor Konioukhov doit parcourir 27.000 km à la force de ses rames.

    Lire aussi:

    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    bateau, Fedor Konioukhov, océan Austral, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik