Ecoutez Radio Sputnik
    Fiodor Konioukhov

    L’aventurier russe Konioukhov s’exprime sur la puissante tempête qu’il a traversée

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    4260

    Après avoir chaviré à cause de vagues d'«une puissance colossale» alors qu'il s'approchait du cap Horn, l'aventurier russe Fiodor Konioukhov, qui se trouve actuellement dans les eaux de l'océan Austral, a partagé son sentiment sur la forte tempête qu’il a traversée en plein milieu de l’océan.

    L'aventurier russe Fiodor Konioukhov, qui a récemment traversé une tempête dans les eaux de l'océan Austral avec des vagues puissantes allant jusqu'à huit mètres de haut qui l'ont fait chavirer à plusieurs reprises, a commenté cette expérience.

     

     

    «D'une part, je suis content que nos calculs théorétiques lors de la conception du bateau Acros se soient avérés justes et qu'il se retourne sans difficulté pour retrouver son équilibre. L'été dernier, nous avons procédé à des essais, mais nous l'avons fait dans une baie, à l'aide d'une grue et dans des eaux calmes. Dans l'océan Austral, tout est différent. En revanche, après les événements survenus, quand les vagues soulèvent le bateau, je m'installe et j'attends un renversement», a-t-il expliqué sur son compte Instagram.

    Le sixième voyage autour du monde de Fiodor Konioukhov a commencé le 6 décembre 2018 en Nouvelle-Zélande. Le bateau sur lequel il a décidé de faire le tour de l'hémisphère sud a été conçu par le designer britannique Philip Morrison.

    La longueur du navire est de neuf mètres, il est équipé de compartiments imperméables pour la nourriture et les sources d'énergie indépendantes les unes des autres: un module solaire, des éoliennes et une installation qui transforme le méthanol en électricité. Également à bord se trouvent deux types de téléphones satellites et d'autres équipements de communication.

    L'itinéraire du voyageur est divisé en trois étapes: Dunedin (Nouvelle-Zélande) — Cap Horn (Chili), Cap Horn — Cap Lyuin (Australie) et Cap Lyuine — Port Dunedin. Au total, Fiodor Konioukhov doit parcourir 27.000 km à la force de ses rames.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    océan, bateau, aventuriers, tempête, Fedor Konioukhov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik