Russie
URL courte
11955
S'abonner

Dans le cadre de sa rencontre avec des officiers généraux ce jeudi 11 avril, Vladimir Poutine a informé que les tests du missile balistique intercontinental Sarmat touchaient à leur fin. Il a également parlé des armes ultramodernes qui définissent les forces armées russes, ainsi que des exigences élevées envers l’effectif de l’armée du pays.

Les tests du missile balistique intercontinental Sarmat (RS-28) sont presque terminés, a annoncé Vladimir Poutine ce jeudi 11 avril lors de sa rencontre avec des officiers généraux et des procureurs pour une attribution des grades. Il a rappelé que depuis quelques années, l'armée russe s'équipait d'armes ultramodernes.

«Le missile balistique intercontinental Sarmat a terminé avec succès la dernière étape de tests. Les missiles hypersoniques Kinjal et les systèmes de laser de combat Peresvet sont déjà en service», a fait savoir Vladimir Poutine.

Avant d'ajouter:

«Ainsi, le système de missile Avangard, notre système hypersonique capable d'effectuer des vols intercontinentaux, renforcera sérieusement les Forces russes de fusées stratégiques.»

Il a également précisé que les missiles hypersoniques Kinjal et les systèmes de laser de combat Peresvet étaient déjà en service.

Vladimir Poutine a insisté sur le fait que ces armes modernisées de haute précision, puissantes, définissent déjà et définiront dans le futur les forces armées russes.

«C'est pourquoi les exigences en termes de préparation de l'effectif, à la qualité et à l'intensité des études de combat sont encore plus grandes. Nous avons besoin d'une vraie fusion des traditions militaires de l'armée russe et des connaissances les plus modernes, des technologies, du savoir-faire pour les appliquer de manière effective. Je compte ici sur le corps des officiers, les cadres supérieurs qui planifient et organisent le travail éducatif et doivent chaque jour servir d'exemple pour les subordonnés, servir de modèle dans l'exécution irréprochable des tâches assignées», a déclaré le Président russe dans son discours devant les officiers.

Le nouveau missile balistique intercontinental Sarmat (RS-28) remplacera le plus lourd missile balistique au monde, le RS-20V Voïevoda (code Otan: Satan). Le développement du projet Sarmat a débuté en 2011. Le missile doit être mis en dotation dans l'armée en 2020.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Un sanglier domestiqué venu à la rencontre de chasseurs abattu à bout portant – images choc
Tags:
militaires, armée, essais, missile, RS-28 Sarmat (missile lourd), Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook