Russie
URL courte
191072
S'abonner

Le développement du nouveau système de défense antiaérien de génération S-500 touche à sa fin, selon le commandant adjoint des forces de défense antiaérienne et antimissile Iouri Grekhov.

Le système de missiles sol-air de nouvelle génération S-500 sera bientôt mis au point, a annoncé le commandant des forces de défense antiaérienne et antimissile Iouri Grekhov, lequel est également commandant adjoint des forces aérospatiales russes.

«Le développement du système sol-air S-500 et de plusieurs nouveaux radars touche à sa fin», a-t-il déclaré dans une interview accordée au journal des forces armées russes Krasnaïa Zvezda.

Le système de missiles S-500 Prometeï est capable d'intercepter tout type de cible, aussi bien balistique qu'aérodynamique (avions, hélicoptères, drones), ainsi que des missiles de croisière.

Conçu par le consortium Almaz-Anteï, il a une portée de 600 kilomètres et est capable de détecter et de frapper simultanément jusqu'à 10 cibles supersoniques volant à une vitesse maximale de 7 km/s (Mach 20).

Les S-500 devraient surpasser les systèmes S-400 actuellement en service dans l'armée russe, ainsi que les systèmes de missiles américains Patriot Advanced Capability.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
La vague épidémique est «extrêment élevée» et les jours à venir vont être «difficiles», alerte Édouard Philippe
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
développement, S-500, Almaz-Anteï, Iouri Grekhov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook