Ecoutez Radio Sputnik
    Ivan Savkine (image d'illustration)

    Un hercule russe tracte un navire de 11.000 tonnes sur plus de 250 centimètres (vidéo)

    © Sputnik . Vitaliy Anikov
    Russie
    URL courte
    4161

    Malgré le vent contraire, l'haltérophile russe Ivan Savkine a pu remorquer le bateau à moteur Vladimir Miasnikov, pesant plus de 11.000 tonnes, sur une distance de 250 centimètres. Cet exploit a été immortalisé en une vidéo postée sur le compte Facebook de l'athlète.

    Après avoir tracté l'automne dernier un bateau de 11.000 tonnes sur une distance de 50 centimètres, le champion russe de force athlétique Ivan Savkine a réussi à remorquer à Vladivostok, en Extrême-Orient russe, le navire Vladimir Miasnikov de même poids, cette fois sur une distance cinq fois plus grande, soit 250 centimètres.

    Ce nouveau record mondial absolu de remorquage a été établi dans des conditions météorologiques difficiles, ce que précise la page Facebook où le sportif a posté la vidéo de son exploit.

    «L'une des choses qui rendait difficile le remorquage du bateau était le vent contraire de 5 à 9 mètres par seconde avec des pointes jusqu'à 18 mètres par seconde. Ce facteur empêchait de donner de l'inertie au bateau, chaque pas demandait beaucoup de force, je ne pensais pas à accélérer ou à m'arrêter. Il fallait malgré tout avancer», a-t-il écrit.

    Il précise que le vent contraire augmente le poids à tracter de 20 à 40%.

    Ivan Savkine est sportif connu bien au-delà des frontières du Primorié, région de l'Extrême-orient russe où il habite. Outre les navires, il a déjà tracté un avion, un char, des bus avec leurs passagers et un système de défense aérienne.

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    haltérophilie, Ivan Savkine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik