Ecoutez Radio Sputnik
    Le fuselage carbonisé du Sukhoi Superjet 100 à l'aéroport de Chérémétiévo

    Le drame du Sukhoi Superjet raconté par une hôtesse de l’air à bord

    Comité d'enquête de Russie
    Russie
    URL courte
    Incendie à bord du SSJ-100 ayant atterri d'urgence à Moscou (21)
    9233

    L’hôtesse de l’air Tatiana Kassatkina, qui se trouvait à bord du Sukhoi Superjet 100 ayant pris feu lors de son atterrissage d’urgence à l’aéroport Cheremetievo de Moscou, a raconté en détail l’évacuation des passagers de l’avion en flamme.

    Tatiana Kassatkina, une hôtesse de l'air de l'avion de ligne Sukhoi Superjet 100 (SSJ-100) qui s'est posé en feu dimanche 5 mai à l'aéroport de Cheremetievo à Moscou, a raconté comment s'était déroulée l'évacuation des passagers. Son récit est cité par les médias russes.

    Elle a ainsi précisé que dix minutes environ après le décollage, l'avion s'est retrouvé dans un nuage de grêle. Une détonation a retenti sur le côté gauche de l'appareil et des étincelles électriques ont été visibles.

    Selon elle, après son atterrissage, l'avion continuait encore de rouler à grande vitesse sur la piste lorsque les passagers ont commencé à quitter leurs fauteuils pour se trouver plus près de la sortie. Une femme a téléphoné à ses proches en criant que l'avion tombait et était en flammes.

    Tatiana a commencé à évacuer les gens dès que le SSJ-100 s'est arrêté.

    «Tout s'est déroulé très vite, il n'y avait pas une seconde à perdre. Je poussais les passagers dehors. Je les tirais chacun par le col pour accélérer les choses», a-t-elle raconté.

    Elle a de plus confirmé que l'avion avait été touché par la foudre, ce qui avait provoqué un dysfonctionnement du système de communication.

    Lorsque l'aéronef a pris feu, une fumée noire s'est répandue partout. À l'intérieur, il n'y avait pas de flammes, mais les hublots ont commencé à fondre avant l'arrêt de l'aéronef.

    Le commandant de bord, Denis Evdokimov, avait précédemment raconté que l'avion avait pris feu après l'atterrissage et non pas en vol, contrairement à d'autres déclarations. Il suppose que l'incendie a été déclenché par un choc lors de l'atterrissage.

    Une vidéo montre ainsi que l'avion a heurté la piste avant de prendre feu et que sa partie arrière a été entièrement consumée par les flammes.

    Selon les dernières informations du Comité d'enquête, 37 personnes sur les 78 passagers et membres d'équipage ont survécu.

    Dossier:
    Incendie à bord du SSJ-100 ayant atterri d'urgence à Moscou (21)
    Tags:
    atterrissage d'urgence, passager, foudre, hôtesse de l’air, explosion, évacuation, aéroport Cheremetievo de Moscou, SSJ-100, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik