Ecoutez Radio Sputnik
    l'aventurier russe Fiodor Konioukhov à bord de son bateau à rame Akros

    Cet aventurier russe est le premier homme à avoir traversé le Pacifique sud à la rame

    © Photo. Fiodor Konioukhov
    Russie
    URL courte
    6270

    Après plus de cinq mois de navigation à travers la partie sud de l'océan Pacifique, l'aventurier russe Fiodor Konioukhov a franchi mercredi 9 mai la ligne d'arrivée, près du cap Horn au Chili, devenant le premier homme de l'Histoire à faire ce trajet à la rame.

    Le célèbre aventurier russe Fiodor Konioukhov à réussi, pour la première fois dans l'Histoire, à traverser à la rame le Pacifique sud. Il est parti le 6 décembre 2018 de Nouvelle-Zélande pour arriver le 9 mai au Chili, a appris Sputnik auprès des organisateurs de l'expédition.

    «Le 9 mai, à 18h00 UTC, se trouvant à la proximité immédiate de la terre (Îles Diego Ramirez 68"68 longitude occidentale), Fiodor Konioukhov a officiellement fini sa traversée sur le bateau à rame Akros du Pacifique Sud d'ouest en est en 154 jours 13 heures et 37 minutes», indique un communiqué de la Société des rameurs océaniques qui établit la liste des records.

    Le 5 mai, l'aventurier a annoncé avoir passé les 55 degrés de latitude sud. «On peut dire avec certitude qu'aucun bateau à rames n'a encore passé les 55 degrés dans l'océan Austral», a-t-il alors écrit.

    Le sixième voyage autour du monde de Fiodor Konioukhov a commencé le 6 décembre 2018 en Nouvelle-Zélande. Le bateau sur lequel il a décidé de faire le tour de l'hémisphère sud a été conçu par le designer britannique Philip Morrison.

    La longueur du navire est de neuf mètres, il est équipé de compartiments imperméables pour la nourriture et de sources d'énergie indépendantes les unes des autres: un module solaire, des éoliennes et une installation qui transforme le méthanol en électricité. Également à bord se trouvent deux types de téléphones satellites et d'autres équipements de communication.

    L'itinéraire du voyageur a été divisé en trois étapes: Dunedin (Nouvelle-Zélande) — Cap Horn (Chili), Cap Horn — Cap Lyuin (Australie) et Cap Lyuine — Dunedin. Au total, Fiodor Konioukhov doit parcourir 27.000 km à la force des rames.

    Lire aussi:

    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Erdogan déclare que l’ex-Président égyptien Morsi «a été tué»
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    bateau, Fedor Konioukhov, océan Pacifique, Chili, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik