Ecoutez Radio Sputnik
    Sac à dos (image d'illustration)

    Un journaliste russe arrêté en possession de drogue, une «machination», selon son avocat

    CC0 / Pixabay/Pexels
    Russie
    URL courte
    3312

    La police a interpellé un correspondant du journal en ligne russe Meduza après avoir retrouvé sur lui «cinq colis avec de la substance poudreuse». Contacté par Sputnik, son avocat a estimé que son client pouvait être victime d’une «machination».

    Le journaliste du média en ligne russe Meduza, Ivan Golounov, a été arrêté dans le centre de Moscou. La police affirme avoir découvert sur lui lors de la fouille une substance poudreuse.

    Le 6 juin, des policiers ont interpellé «un homme âgé de 36 ans» qui avait sur lui «cinq colis avec de la substance poudreuse», a précisé vendredi 7 juin à Sputnik un représentant du service de presse.

    «Selon la conclusion d’un expert, la substance confisquée lors de la perquisition est narcotique, presque 4 grammes de méphédrone», a déclaré le ministère russe de l’Intérieur.

    En outre, trois paquets et un colis avec de la poudre, ainsi qu’une machine à peser» ont été découverts chez lui, selon la police. Une affaire pénale a été ouverte au titre de l'article «Production, vente ou transfert illicites de stupéfiants, de substances psychotropes ou de leurs analogues».

    L’avocat de Golounov, Dmitri Djoulai, a déclaré à Sputnik que les drogues pourraient avoir été placées exprès dans son sac à dos.

    «Le paquet était posé au-dessus de toutes les autres choses qui se trouvaient dans le sac à dos, ce qui parle en faveur de cette version, sinon il se serait mêlé à des objets personnels», a indiqué son avocat.

    En outre, Dmitri Djoulai a précisé que les enquêteurs n’avaient examiné ni les doigts ni le tissu du sac à dos de son client, ce qui pourrait prouver qu’il ne vendait pas de drogue:

    «Les enquêteurs ont refusé de le faire. Si Ivan transportait de la drogue, des traces resteraient dans le sac à dos.»

    Ivan Golounov lui-même estime que cette affaire est liée à ses activités dans le cadre de son métier de journaliste, a pointé l'avocat.

    «Nous pensons que c'est une machination et que la drogue a été placée exprès», a déclaré Me Djoulai.

    Ivan Golounov est spécialisé dans le journalisme d’investigation. Il a travaillé pour plusieurs médias russes tels que Vedomosti, Forbes, RBC et la chaîne de télévision Dojd.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré qu'elle soutenait l'idée que la communauté journalistique se mobilise pour la cause d’Ivan Golounov.

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    Meduza, Ivan Golounov, trafic de drogue, provocation, avocat, drogue, interpellation, détention, journalistes, Moscou, Russie, police
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik