Russie
URL courte
6232
S'abonner

Une loi validée par la chambre basse du parlement russe lève l’interdiction de cultiver des plantes contenant des substances à l’origine de stupéfiants -notamment le cannabis et le pavot à opium- à des fins médicales.

En Russie, il sera désormais possible de cultiver du cannabis et du pavot à des fins médicales, selon le projet de loi proposé par la Douma (chambre basse du parlement russe).

«La substitution à l'importation dans le secteur de médicaments anesthésiques est nécessaire pour garantir la sécurité nationale de la Russie», lit-on dans une note explicative accompagnant la proposition de loi.

La loi suggère que les entreprises unitaires fédérales d’État ayant obtenu une certification spéciale seront autorisées à cultiver du cannabis et du pavot à opium. Aujourd’hui, deux sociétés russes possèdent cet agrément et sont responsables devant le ministère russe de l'Industrie et du Commerce.

Auparavant, il n’était autorisé de cultiver les plantes contenant des substances à l’origine de stupéfiants qu’à but scientifique ou éducatif.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
pavot, opium, politique, santé, autorisation, médicaments, médecine, loi, Russie, drogue, cannabis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook