Ecoutez Radio Sputnik
    Un nouveau drone espion russe présenté lors du forum international technico-militaire Armée 2019, qui se tient dans le centre «Patriot» situé dans la région de Moscou, du 25 au 30 juin.

    Un nouveau drone espion russe passe inaperçu parce qu’il ressemble à ce rapace

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    Russie
    URL courte
    31872
    S'abonner

    Des avionneurs russes ont présenté un nouveau drone espion en forme de chouette harfang. Il est capable de voler tout près de ses cibles en restant indétectable, a détaillé à Sputnik son concepteur. L’appareil a été exposé lors du forum international technico-militaire Armée 2019, en Russie.

    Un drone espion inédit en forme de chouette harfang a été présenté par des ingénieurs russes lors du forum international technico-militaire Armée 2019, qui se tient dans le centre «Patriot» situé dans la région de Moscou, du 25 au 30 juin.

    Le drone a la forme du rapace, en plus grand. Une caméra de haute précision est installée à la place du bec. Tout comme une vraie chouette, l’appareil est capable de «chasser», même entre chien et loup.


    En raison de sa construction à partir de matériaux composites, le drone est presque indétectable par les radars, cet avantage lui permettant de s’approcher de ses cibles, a affirmé à Sputnik le concepteur de l’aéronef, Alexey Korovine, maître de conférences à l’Académie Joukovski-Gagarine des forces aériennes.

    «C’est un système de renseignements en forme d’oiseau. Cela permet de faire des reconnaissances avec une très grande précision. C’est possible grâce au télémètre laser et au système de navigation GLONASS installés à bord du drone. L’aéronef dispose également d’une visée laser pour les cibles aériennes et l’artillerie», a précisé M.Korovine.

    L’autonomie en vol du drone est de 40 minutes et son rayon d'action de 20 kilomètres au maximum. Il pèse entre trois et cinq kilogrammes et peut être lancé et piloté par une seule personne.

    «“La chouette” permet de préserver la vie de l’opérateur qui se trouve à une distance considérable par rapport à l’adversaire. Normalement, ce type de drones est capable de voler à une altitude allant jusqu’à 1.000 mètres. Mais notre aéronef sans pilote peut descendre plus bas grâce à son camouflage et définir les coordonnées de l’objectif de manière plus précise», a poursuivi le concepteur.

    L’Académie Joukovski-Gagarine des forces aériennes construit des drones espions en forme d’oiseaux depuis plusieurs années. Lors du forum Armée 2018, un aéronef sans pilote ressemblant à un faucon avait été présenté. Selon les dires du concepteur, il est possible de construire un drone imitant tout grand oiseau vivant dans le champ d’application du drone.

    MIA «Rossiya segondya» est une agence d’information officielle du forum, alors que l’agence internationale et radio Sputnik est un partenaire international d’information d’Armée 2019.

    Lire aussi:

    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Tags:
    GLONASS, Forum Armée-2019, Russie, aéronefs, chouette, services secrets, drone
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik