Ecoutez Radio Sputnik
    La zone inondée dans la région d'Irkoutsk (juin 2019)

    Au moins 12 morts et 751 blessés dans les inondations en Sibérie - images

    © Sputnik . Kirill Chipitsine
    Russie
    URL courte
    4330
    S'abonner

    Au moins 12 personnes ont péri dans la région d’Irkoutsk, en Sibérie, en raison d’une importante inondation provoquée par des pluies torrentielles, a déclaré le vice-Premier ministre russe Vitali Moutko se référant aux données du ministère de l’Intérieur.

    L’inondation qui touche depuis le 27 juin la région russe d’Irkoutsk, en Sibérie, a fait au moins 12 morts et 751 blessés, a annoncé ce lundi 1er juillet le vice-Premier ministre russe Vitali Moutko.

    Bilan humain

    «751 personnes ont été blessées, 153 ont été hospitalisées […]. Selon le ministère de l’Intérieur, 12 personnes ont malheureusement été tuées», a indiqué M.Moutko à la chaîne de télévision Rossiya 24.

    Selon des médias russes, le triste bilan de l’inondation provoquée par de fortes pluies se chiffrerait à 16 morts.

    L’eau commence à baisser

    L’administration de la ville de Touloun a annoncé ce lundi sur les réseaux sociaux que le niveau d’eau avait commencé à baisser après avoir atteint le niveau maximal de 13,87 mètres le 29 juin.

    La zone inondée dans la région d'Irkoutsk vue depuis l'espace
    © Sputnik . Roscosmos
    La zone inondée dans la région d'Irkoutsk vue depuis l'espace

    Le holding spatial russe Roscosmos a publié ce lundi des images satellite de la zone sinistrée. Selon Roscosmos, deux satellites russes, Ressours-P et Canopus-V, ainsi que des satellites de pays partenaires de la Charte internationale Espace et catastrophes majeures envoient des images des régions inondées au Centre national de gestion des crises du ministère russe des Situations d’urgence.

    La zone inondée dans la région d'Irkoutsk vue depuis l'espace
    © Sputnik . Roscosmos
    La zone inondée dans la région d'Irkoutsk vue depuis l'espace

    Évacuation, aide humanitaire et arrivée du Président

    Vladimir Poutine s’est rendu dans la ville de Bratsk dans la nuit du 30 juin au 1er juillet, après le sommet du G20 au Japon, pour diriger une réunion consacrée à la gestion des conséquences de la catastrophe naturelle. Il a notamment chargé le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou d’envoyer l’armée en soutien si c’était nécessaire.

    Une route détruite par l'inondation à Touloun, dans la région d'Irkoutsk (fin juin 2019)
    © Sputnik . Vladimir Smirnov
    Une route détruite par l'inondation à Touloun, dans la région d'Irkoutsk (fin juin 2019)

    L’état d’urgence est décrété dans six districts de la région d’Irkoutsk où près de 3.300 maisons sont inondées dans 55 localités comptant au total plus de 9.500 habitants. Près de 300 maisons emportées par les eaux dans la ville de Touloun ont formé un barrage devant un pont enjambant l’Iia, un affluent de l’Angara. Selon les médias, l’inondation a endommagé 13 ponts automobiles et perturbé le trafic sur la route fédérale R-255 «Sibérie».

    Une rue inondée de Touloun, dans la région d'Irkoutsk (juin 2019)
    © Sputnik . Vladimir Smirnov
    Une rue inondée de Touloun, dans la région d'Irkoutsk (juin 2019)

     

     

    L’armée participe à l’opération de sauvetage en Sibérie orientale, annoncent les autorités et le service de presse de la région militaire du Centre. Un millier de soldats, quelque 300 matériels, un avion Antonov An-12 et deux hélicoptères Mi-8 ont été dépêchés dans la région sinistrée. Les militaires doivent déblayer les décombres, surveiller la situation écologique, accorder des soins médicaux et évacuer les blessés. Des drones sont utilisés.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    L’aviation russe aurait empêché Israël de bombarder une base militaire syrienne
    Tags:
    blessés, morts, Angara (fleuve), Irkoutsk, Vitali Moutko, Russie, Sibérie, inondation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik